Mastercard lance sa carte bancaire biométrique

Jacques-Olivier Busi • 21 Avril 2017 • 17:07

Mastercard a présenté, jeudi, sa nouvelle carte de paiement dotée d'une particularité : un capteur d'empreinte digitale. Actuellement testé en Afrique du Sud, ce nouveau moyen de paiement biométrique devrait arriver en France d'ici la fin de l'année.

Mastercard lance sa carte bancaire biométriqueCette reconnaissance biométrique évitera donc d'effectuer son code secret.

Après le paiement à l'aide de ses lunettes de soleil de sa montre ou de sa voix, il est désormais possible de payer avec ses empreintes digitales. En effet, Mastercard a annoncé jeudi dans un communiqué, le lancement de sa nouvelle carte bancaire biométrique. Compatible avec tous les terminaux de paiement classiques, il suffira pour son utilisateur de placer son pouce au niveau du capteur intégré à la carte.

Cette reconnaissance biométrique évitera donc d'effectuer son code secret, après avoir enregistré, au préalable son empreinte digitale en banque. Les données sont alors stockées et cryptées au sein même de la carte. Ainsi, à chaque paiement, le système de la carte vérifie la correspondance de l'empreinte présentée et de celle enregistrée.

Une arrivée en France prévue d'ici la fin de l'année 2017

Mastercard se félicite de cette innovation et prône une facilité d'utilisation et une sécurité accrue dans les paiements. "On ne peut ni dérober, ni dupliquer une empreinte digitale. Cela va aider nos titulaires de cartes et leur faciliter la vie en leur garantissant une protection optimale de leurs paiements", précise Ajay Bhallla, président Global Entreprise Risk et Security chez Mastercard.

Pour le moment, cette carte de paiement biométrique est en phase de test en Afrique du Sud en partenariat avec une filiale de Barclays Afrique. Pour la suite, d'autres essais vont avoir lieu en Europe et en Asie-Pacifique, avant le grand lancement dans le monde entier à la fin de l'année 2017, donc en France.

Crédits: Mastercard

>> A lire également : Moyen de paiement : comment vont évoluer nos habitudes ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info