Mieux gérer ses dépenses grâce aux agrégateurs de comptes

Mickaël Touré • 02 Avril 2019 • 14:08

Difficile de s'y retrouver en fin de mois lorsque l'on possède des comptes dans plusieurs banques. Pour faciliter la gestion de vos différents comptes bancaires, de nombreuses FinTech proposent désormais de centraliser les données grâce à des agrégateurs de comptes.

Mieux gérer ses dépenses grâce aux agrégateurs de comptesFaciliter votre gestion grâce aux agrégateurs de comptes

Difficile de s'y retrouver en fin de mois lorsque l'on possède des comptes dans plusieurs banques. Pour faciliter la gestion de vos différents comptes bancaires, de nombreuses FinTech proposent désormais de centraliser les données grâce à des agrégateurs de comptes. 

Marre des fins de mois délicats ? Des difficultés dans la gestion de votre budget ? Peut-être avez-vous besoin d'un agrégateur de compte pour y voir plus clair !

De nombreuses entreprises françaises proposent désormais de centraliser tous vos comptes bancaires sur une seule application. Un bon moyen d'éviter les mauvaises surprises en fin de mois. Explications.

Comment fonctionne un agrégateur de compte ?    

Comme mentionné précédemment, l'agrégateur de compte se présente sous la forme d'une application, le plus souvent développée par une FinTech. Il permet à son utilisateur de gérer tous ses comptes bancaires à partir d'une seule et même interface.

Plus besoin donc de télécharger toutes les applications relatives à vos comptes. Une seule suffit. Un moyen efficace d'avoir une vision globale sur vos dépenses et sur la santé de votre épargne.

Une fois que vous avez téléchargé l'application, il suffit d'entrer les données relatives à vos différents comptes bancaires. Le processus est simple, rapide et parfaitement sécurisé. Bien souvent, tout est fait pour faciliter la tâche de l'utilisateur grâce à une interface simple et intuitive.

Quels sont les avantages d'un agrégateur de compte ?

En plus d'une consultation de vos comptes en temps réel, l'agrégateur vous permet également quelques petits avantages non-négligeables.

Tout d'abord, il permet une catégorisation de vos dépenses. Grâce à l'IA (intelligence artificielle) vos dépenses sont classées automatiquement selon différentes catégories (voyages, loisirs, factures...), vous pouvez d'ailleurs catégoriser vous-même les différentes sections.

L'application vous proposera ensuite des graphiques pour mieux comprendre et appréhender vos dépenses.

L'agrégateur de compte vous proposera également différents conseils pour mieux gérer votre budget. Selon les analyses de l'intelligence artificielle, l'application vous fera des propositions afin de rationaliser au maximum vos dépenses. Un avantage pour ceux qui ne sont pas très à l'aise avec la gestion de leur budget.

Enfin, vous pourrez également programmer des alertes afin d'être directement averti en cas de virement ou de découvert. Là encore, cela est totalement paramétrable à votre guise.

Comment choisir son agrégateur de compte ?

À l'heure actuelle, de plus en plus d'entreprises se positionnent sur ce créneau. Voici un petit florilège des propositions des différents agrégateurs :

  • Bankin'

Crée en 2011, Bankin' est le leader des agrégateurs de comptes. L'application propose une interface très complète mais aussi très simple d'utilisation. Elle possède tous les avantages mentionnés précédemment (catégorisation des dépenses, virement, statistiques, conseils.). Elle permet également une option d'intégration des comptes professionnels (option néanmoins payante).

  • Linxo

Principal concurrent de Bankin', Linxo propose une application de gestion de budget personnel et familial très fiable. Linxo est un outil très complet et très facile d'utilisation.

  • Fiducéo

Rachetée par Boursorama banque en Mars 2018, Fiducéo propose une agrégation des factures en plus des fonctions de bases (agrégation de compte, catégorisation des dépenses...). L'application possède également un coffre-fort numérique (espace ultra sécurisé qui protège vos documents importants).

  • Budgea

Crée en 2012, Budgéa est gratuit et sans publicités. L'application permet toutes les fonctionnalités de l'agrégation de compte classique. Avec le compte premium (comptez 2.50 euros/mois) vous pourrez avoir accès à un historique complet et détaillé en illimité.

Le service s'adresse également aux professionnels et permet de gérer les devis et les dépenses tout en accédant aux historiques des commandes et aux factures.

  • Yolt

C'est le petit dernier. Yolt vient de débarquer en France et appartient à ING Direct. D'abord lancé sur les marchés britannique en 2017 et italien en 2018, il s'implante enfin dans l'hexagone. Ses plus ? Yolt intègre un comparateur de services ainsi qu'une estimation du budget en fin de mois. La version française donne déjà l'accès à 67 banques et cartes de crédits.

Les agrégateurs de comptes sont-ils légaux ?

Oui, les agrégateurs de comptes sont tout à fait légaux ! D'ailleurs, le cadre juridique évolue et protège de plus en plus les agrégateurs de comptes face aux banques. La directive DSP2 prévoit d'ailleurs la mise en place d'un marché unique européen des paiements afin de permettre une harmonisation générale.

Les agrégateurs de comptes sont donc désormais considérés comme des partenaires financiers fiables et crédibles.

Les agrégateurs de comptes sont-ils sécurisés ?

Là aussi, l'explosion des agrégateurs est soumise à la plus grande vigilance de la part des autorités financières. Les protocoles en place sont similaires à ceux utilisés par les banques, les courtiers en ligne ou le e-commerce.

 Les codes d'accès sont cryptés et gardés en lieu sûr. Même les compagnies indépendantes travaillent étroitement avec les banques et sont donc parfaitement sûres.

Enfin, la loi est du côté du client. Livrer ses données à un agrégateur de compte n'est pas considéré comme une erreur et en aucun cas répréhensible en cas de fraude sur vos comptes.

En cas de violation, la banque devra vous rembourser comme le stipule la loi DSP2.

Plus aucune raison donc de ne pas se laisser tenter !

>> À lire également : 

Vers une enquête approfondie sur l'implantation du distributeur automatique de billets dans nos communes

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info