Le nombre de distributeurs automatiques a baissé de 2500 entre 2015 et 2017

La rédaction • 25 Février 2019 • 17:49

De 58.300 à 55.800, les Distributeurs automatiques de billets (DAB) ont subi une perte d'effectif de 2500 unités entre 2015 et 2017 selon des données révélées par Le Monde. Des chiffres qui inquiètent les Français.

Le nombre de distributeurs automatiques a baissé de 2500 entre 2015 et 2017. . .

L'argent liquide finira-t-il par disparaître ? Cette question, posée inlassablement par la plupart des médias spécialistes du sujet vient de connaître un énième élément de réponse des plus révélateur : le nombre de distributeurs automatiques de billets (DAB) à disposition des passants au coeur même des villes, continue de se chuter.

D'après le journal Le Monde, 2500 auraient ainsi disparu entre l'année 2015 et 2017, subissant notamment un nombre de fermetures d'agences quasi-constant, mais faisant également face à l'explosion du paiement sans contact, à l'expansion des plateformes de e-commerce vous permettant de faire n'importe quelle course en ligne et à l'inévitable déclin démographique qui frappe les centres-villes (zones plus frappées que le reste du territoire par cette disparition).

Promouvoir la technique du "cashback"

A travers cette perte de DAB, faisant passer leur total d'unités présentes sur le territoire français de 58.300 à 55.800, toute l'inquiétude des Français vis-à-vis de la traçabilité de leurs opérations bancaires, le paiement liquide offrant cette garantie d'être « invisible ». Ainsi, la difficulté qui existe au sein des centres ruraux de pouvoir se procurer du cash est remontée au cours d'une réunion organisée dans le cadre du grand débat national instauré à la suite du mouvement des Gilets jaunes.

Solution envisagée pour répondre à cette inquiétude, inciter les commerçants à pratiquer le « cashback », action qui leur permet de fournir de l'espèce à leurs clients si ces derniers souhaitent payer par carte. Aujourd'hui encadrée en France, elle tend à se développer tout en évitant aux banques d'implanter des DAB dans des zones non-rentables.

>> A lire également :

Comment les nouveaux millionnaires gèrent-ils leur argent ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X