Nouvelle arnaque au prêt immobilier

Hugo Eugene • 15 Février 2016 • 12:25

La société Immo Euro Finance se propose de prêter jusqu'à 500.000 euros aux particuliers, moyennant le dépôt préalable d'un apport dans une banque étrangère. Problème, c'est un faux crédit et l'argent versé s'envole.

Nouvelle arnaque au prêt immobilierLe site Internet doit ressembler à celui d'un organisme agréé pour que l'arnaque puisse fonctionner

Comment une société fantôme réussit à séduire les internautes ? Une question à laquelle Immo Euro Finance pourrait répondre. Se présentant comme filiale du groupe britannique Consumer Finance and Real Estate Loan Ltd, "spécialiste européen du prêt et du crédit immobilier", elle a réussi à arnaquer plusieurs particuliers, selon une information du Parisien. Les emprunteurs acceptaient de verser un apport sur un compte bancaire dans une banque polonaise pour obtenir leur prêt. Rien n'a été accordé et l'argent a disparu.

Un site internet qui semble sérieux

Première étape pour tromper un internaute : un site internet ressemblant à celui d'un organisme à priori sérieux. Avec une interface épurée, simple et mise à jour, celui de Immo Euro Finance peut inspirer confiance avec sa liste de partenaires et l'encart feintant de géolocaliser le siège de l'entreprise dans la tour Ariane du quartier de la Défense (92), en région parisienne. Problème, aucune société de ce nom n'y est recensée. Une usurpation d'identité pour laquelle le parquet de Nanterre (92) a d'ailleurs ouvert une enquête préliminaire.

Deuxième étape : une offre alléchante. Immo Euro Finance explique sur son site qu'elle peut résoudre les problèmes financiers de tous les Français inscrits au fichier des incidents de paiement (FICP), c'est-à-dire ceux qui sont surendettés. Elle se vante même d'avoir permis, "à plus de 5200 ménages français, confrontés au refus de leurs partenaires bancaires habituels, d'obtenir un crédit pour l'achat de leur résidence principale depuis 2010". Un résultat obtenu grâce à "une gestion du risque optimale et une stratégie hypothécaire flexible".

Des pertes s'élevant jusqu'à 100.000 euros

Avant l'accord du prêt, la société demande à ses clients de verser un apport personnel. Cette somme correspond à environ 20% du montant du crédit demandé et doit être transférée sur un compte ouvert au nom du client dans une banque étrangère et souvent chez iPKO Biznes, un établissement polonais.

Sans nouvelle d'Immo Euro Finance et de leur argent, des dizaines de victimes ont été recensées et elles pourraient être plus nombreuses. Certaines ont viré de 30.000 jusqu'à 100.000 euros et sont aujourd'hui contraintes de déposer plainte pour escroquerie.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X