Le paiement biométrique plébiscité par les Européens

Jacques-Olivier Busi • 21 Juillet 2016 • 14:36

D'après une étude Visa Europe, 68% des personnes interrogées considèrent que sécuriser ses paiements avec ses empreintes digitales, sa rétine ou sa voix, est une bonne idée. La biométrie apparaît comme un moyen de rassurer les Européens.

Le paiement biométrique plébiscité par les Européensla biométrie est une technique qui permet d'assurer l'identité d'une personne grâce à une caractéristique qui lui est propre.

La biométrie serait donc vue comme une méthode sécurisante lors de paiements. D'après une étude de Visa Europe, rendue publique la semaine dernière, 68% des Européens souhaitent pouvoir s'identifier au préalable avec un système biométrique lors d'un achat en ligne ou en caisse.

Il est nécessaire de rappeler que la biométrie est une technique qui permet d'assurer l'identité d'une personne grâce à une caractéristique qui lui est propre. On peut prendre par exemple les empreintes digitales ou encore la rétine ou la voix.

>> A lire également : L'empreinte digitale bientôt nécessaire au paiement ?

Le besoin d'une plus grande sécurité dans les paiements

La biométrie permettrait de rendre un achat plus rapide et plus simple selon 51% des Européens. De plus, 73% considèrent que l'identification à deux facteurs (reconnaissance biométrique associée à un outil de paiement) est une méthode très efficace pour s'assurer de l'identité de la personne.

"L'authentification et la vérification biométrique offrent l'opportunité de simplifier et d'améliorer l'expérience client", explique Jonathan Vaux, directeur de l'innovation et des partenariats chez Visa Europe. "Notre étude indique que la biométrie est de plus en plus reconnue comme un moyen d'authentification sûr, au fur et à mesure que le grand public se familiarise avec ces fonctionnalités sur leurs terminaux mobiles".

Les grands gagnants seraient les commerces en ligne, puisque plus de 30% des sondés ont déjà abandonné un achat sur internet au moment de payer, à cause des procédures de sécurité jugées insuffisantes. Ce sentiment est d'autant plus compréhensible avec la hausse des arnaques en ligne. "En adaptant nos standards pour reconnaître aujourd'hui toutes ces technologies comme des formes valables d'authentification, nous contribuons à créer un environnement adapté pour que les paiements se fassent en toute sécurité, praticité et discrétion", ajoute Jonathan Vaux.

53% des personnes interrogées expriment leur préférence pour le scan des empreintes digitales. Cette méthode devance le scan rétinien (23%), la reconnaissance faciale (15%) et la reconnaissance vocale (12%). Plus insolite, 10% des Européens prônent la mise en place de la biométrie comportementale. Il s'agit ici de l'analyse de la signature ou l'observation de la façon de taper sur un clavier d'ordinateur pour reconnaitre un individu. Une méthode qui n'est aujourd'hui qu'au stade de l'étude.

 

Biométrie
Create bar charts

>> A lire également : La Banque Postale lance la biométrie vocale pour des paiements en ligne plus sécurisés

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info