Paiement mobile: les opérateurs télécoms français se lancent sur le marché

Jacques-Olivier Busi • 12 Juillet 2016 • 14:30

Orange, SFR et Bouygues Telecom s'unissent avec Oberthur Technologies pour créer une plate-forme commune de services bancaires sans contact. L'objectif est de faciliter la dématérialisation des cartes bancaires dans la carte SIM.

Paiement mobile: les opérateurs télécoms français se lancent sur le marchéIls vont mettre en place une plate-forme unique de raccordement aux opérateurs avec des protocoles de connexion moins lourds.

Les opérateurs télécoms ne voulaient pas rater le train en marche. Orange, SFR et Bouygues Telecom ont donc décidé de s'allier face aux géants de l'internet et aux fabricants de mobiles, qui ont déjà trouvé des solutions alternatives à la carte SIM pour étendre de nouveaux services sans contact NFC (Near Field Communication).

Leur objectif commun est de se lancer sur un marché en devenir. En juin 2016, 11,5 millions d'utilisateurs français possédaient un téléphone mobile NFC, soit une hausse de 47,1% sur un an. "Celui-ci va devenir un outil tout-en-un pour voyager ou pour payer, simplement en le passant devant le terminal sans contact", annonce Oberthur Technologies dans un communiqué publié lundi.

>> A lire également : Quelle fiabilité pour les nouveaux moyens de paiement ?


Une plate-forme pour les banques mais aussi les fournisseurs de services

L'Association française du sans contact mobile (AFSCM) rassemble les trois opérateurs avec les fournisseurs de service sans contact, les industriels et les prestataires techniques. Cette association s'est alliée avec le spécialiste de la sécurité digitale embarquée afin d'assurer des conditions techniques et inciter l'adoption de sa plate-forme par les banques, sur des solutions basées sur la carte SIM.

Auparavant, les banques devaient créer leur propre plate-forme et installer des tuyaux de connexion spécifiques avec chaque opérateur. Un fonctionnement qui s'est avéré complexe pour les banques avec des difficultés dans les négociations de prix de la location sur la carte mais aussi un parcours client rallongé. En effet, charger sa carte bancaire dans un téléphone pouvait mettre 15 à 20 minutes, sans rupture de connexion.

Ce partenariat avec Oberthur Technologies va permettre la mise en place d'une plate-forme unique de raccordement aux opérateurs avec des protocoles de connexion moins lourds. Cette plate-forme sera disponible, d'ici la fin de l'année, pour les banques mais aussi autres fournisseurs de services tels que les transports ou encore les parkings. Une place est aussi ouverte aux autres opérateurs qui voudraient s'ajouter au projet.

Les premiers intéressés par cette plate-forme seraient la RATP et la SNCF. Ces deux entreprises ont déjà créé une plateforme commune de billetterie "Wizway Solutions" pour stocker les billets de leurs clients dans la carte SIM. Néanmoins, elles semblent tout de même intéressées  à rejoindre cette nouvelle plate-forme multi-opérateurs gérée par Oberthur Technologies.

>> A lire également : Paylib : des achats supérieurs à 20 euros par paiement mobile sans contact

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info