Paiement mobile : Orange Cash s'ouvre aux jeunes

Jacques-Olivier Busi • 19 Août 2016 • 12:29

Le service de paiement mobile de l'opérateur téléphonique Orange, propose désormais un service d'argent de poche destiné aux adolescents.

Paiement mobile : Orange Cash s'ouvre aux jeunesChaque utilisateur majeur d'Orange Cash peut désormais ouvrir jusqu'à quatre comptes jeunes pour ses enfants.

L'argent de poche fait également son arrivée dans le paiement mobile. Dans sa nouvelle mise à jour, Orange Cash a ajouté une déclinaison du service, destinée à l'argent de poche des adolescents. Ce compte Orange Cash est donc destiné aux mineurs mais est géré par les parents.

Un moyen de paiement alimenté et géré par les parents

Ainsi, chaque utilisateur majeur d'Orange Cash peut désormais ouvrir jusqu'à quatre comptes jeunes pour ses enfants. Il restera néanmoins le seul à pourvoir gérer, recharger ou bloquer ces différents comptes depuis l'espace sécurisé sur le site Orange Cash. De plus, l'adulte aura un accès à la liste des achats effectués avec les comptes jeunes.

Orange Cash Jeunes permet de régler des achats dans les enseignes équipées d'un terminal de paiement NFC, par l'intermédiaire d'un smartphone compatible. Il permet aussi des paiements sur internet avec la carte virtuelle. Les jeunes utilisateurs peuvent également avoir accès à des offres spéciales proposées par la marque. Certains achats sont néanmoins interdits dans certains commerces comme dans les pharmacies, bureaux de tabac et débits de boisson.

Comme pour la version Orange Cash classique, Orange Cash Jeunes nécessite, pour son utilisation, un mobile Android avec NFC, une carte sim NFC et un forfait mobile Orange/Sosh. La mise à jour n'est pas encore disponible sur Windows Phone. Orange doit également lancer Orange Cash sur iOS avec l'Apple Pay d'ici la fin de l'année.

Crédits : orangecash.orange.fr

>> A lire également : Paiement mobile: les opérateurs télécoms français se lancent sur le marché

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info