PEA, taux des crédits, loyer à Paris... Ce qui change au 1er juillet

La Rédaction • 30 Juin 2020 • 17:02

Encore de nombreux changements à prévoir au mois de juillet. BoursedesCrédits vous détaille ce qui change au 1er juillet.

PEA, taux des crédits, loyer à Paris... Ce qui change au 1er juillet

C'est le début des vacances ! La période, toujours marquée par la crise sanitaire, est propice aux changements. BoursedesCrédits vous propose un tour d'horizon de ce qui change en juillet :  

Les plafonds des crédits remontent

À partir du 1er juillet, le taux d'un crédit immobilier sur plus de vingt ans ne peut dépasser 2,57 %, contre 2,51 % auparavant. Quand au taux maximal possible pour un prêt immobilier d'une durée d'au moins 10 ans mais inférieure à 20 ans, il demeure stable, à 2,40 %. Par ailleurs, les taux d'usure ne diminuent pas pour ces types de crédits.

Plafonnement des frais sur le PEA

Autre nouveauté, à partir de mercredi, les différents frais liés au plan d'épargne en actions (PEA) seront plafonnés. Une mesure qui découle de la loi PACTE de 2019. Les frais d'ouverture sont désormais limités à 10 euros, Les frais de transfert vers un autre établissement ne pourront dépasser 15 à 50 euros par ligne de titres transférés, selon leur nature, et 150 euros au total. Les frais de tenue de compte annuels seront de maximum 0,4 %, auxquels pourront s'ajouter des frais fixes par ligne de titres limités à 5 euros ou 25 euros, selon leur nature. Frais de transaction maximum : 0,5 % du montant de l'achat ou de la vente en ligne, 1,20 % si la transaction n'est pas réalisée en ligne.

Nouveau plafond pour l'encadrement des loyers à Paris

Les plafonds de l'encadrement des loyers évoluent pour les baux signés à partir du 1 er juillet. Une carte interactive est à la disposition des Parisiens afin qu'ils puissent savoir qu'elle sont les loyers maximums qui s'appliquent à un quartier.

Nouvelle diminution du prix du gaz

Après une baisse de 2,8 % en juin, les prix réglementés du gaz (hors taxes) diminuent en moyenne de 0,3 % le 1er juillet. L'évolution est de - 4,3 % pour les clients utilisant le gaz pour la cuisson, de - 1,6 % pour ceux ayant un double usage cuisson et eau chaude, et de 0 % pour les foyers se chauffant, selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info