Start-up. L'application Sozen pourrait bien finir par simplifier la relation assureur/assuré

Hugo Eugene • 18 Octobre 2016 • 15:40

Sur le point d'être lancée, cette plateforme illustrant aussi bien sur web que mobile l'accompagnement d'un bénéficiaire par son assureur, mise sur son intuitivité pour casser les codes relationnels entre les deux acteurs.

Start-up. L'application Sozen pourrait bien finir par simplifier la relation assureur/assuréL'application Sozen doit voir le jour au dernier trimestre 2016

Le secteur de l'assurance n'échappe pas à la digitalisation des métiers. A l'heure où l'avènement des nouvelles technologies conduit à toujours plus d'innovation, le petit monde de l'InsurTech, cousin éloigné de celui des fintechs pour le domaine bancaire, s'installe de plus en plus confortablement dans le paysage des assurances, mutuelles et prévoyances.

Son dernier étendard, la start-up Sozen, propose une plateforme éponyme qui sera lancée au court du dernier trimestre de cette année. Celle-ci a pour ambition d'accompagner les bénéficiaires et les ayants-droit, en regroupant sur le même espace l'ensemble des acteurs qui ont leur rôle à jouer en cas de sinistre ou d'accident de la vie.

Convaincus qu'internet et la technologie sont en première ligne dans le domaine de l'assurance, les cofondateurs de Sozen, Serge Chvetzoff et Guillaume André ont voulu mettre en place un outil disponible en version web et application, capable de fournir un réel accompagnement aux personnes qui font face à des difficultés, de manière totalement continue et personnalisée.

Un chatbot qui automatise des réponses aux questions simples

Son accompagnement se décline d'un point de vue administratif, pour des procédures longues et complexes, il peut aussi être opérationnel et qualitatif (cuisine, ménage, aide aux devoirs, transport ou encore garde d'enfant), mais également sur le plan psychologique, si nécessaire.

Bénéficiant d'un contexte sécurisé, il simplifie la mise en relation entre l'assuré, son assureur, ses proches et les prestataires, grâce notamment à une fonctionnalité de chat. Afin de répondre aux questions les plus simples, la start-up a également mis en place un chatbot qui automatise ses réponses.

Cette manière de faire permet aux assureurs une vue d'ensemble détaillant une traçabilité complète de la prise en charge. De leurs côtés, les prestataires peuvent en profiter pour obtenir plus directement, en retour, des indicateurs de qualité sur chacune de leurs interventions. "Sozen a pour ambition de créer une vraie valeur sociétale tout en permettant aux assurances, mutuelles et prévoyances de valoriser leurs services", affirme Serge Chvetzoff à Maddyness. Rendez-vous en 2017 pour un premier bilan ?

>> A lire également : Start-up. Smartrenting simplifie la sous-location pendant votre absence

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info