Strasbourg veut devenir la capitale verte de l'Europe en 2019

Hugo Eugene • 25 Mars 2016 • 16:51

Avec son plan d'actions "Strasbourg grandeur nature", la municipalité du Bas-Rhin entreprend d'importer la nature en ville pour la période 2016-2020 et souhaite devenir l'European green capital en 2019.

Strasbourg veut devenir la capitale verte de l'Europe en 2019La ville de Strasbourg est déjà capitale française de la biodiversité

En 2014, la ville de Strasbourg avait été élue capitale française de la biodiversité. En poursuivant sur sa lancée, la municipalité du Bas-Rhin à l'extrême Est de l'Hexagone, postule au titre de capitale verte de l'Europe en 2019, selon une information 20 Minutes. Pour y parvenir, la ville publie un plan d'actions baptisé "Strasbourg grande nature" pour la période 2016-2020.

Ce document est le fruit d'un travail participatif qui aura duré un an. Il comporte trois volets : une enquête auprès de 200 Strasbourgeois, six ateliers menés dans trois quartiers de la ville ainsi que des ateliers de projet entre les différents acteurs du secteur.

>> Lire aussi : Strasbourg démarre la construction d'une tour à énergie positive

Ce plan stratégique de la collectivité sur la nature en ville fait l'inventaire des données naturalistes de l'Eurométropole alsacienne : la faune et la flore de l'agglomération ou encore les démarches qui sont déjà mises en place comme celle du "zéro pesticide". Il doit aboutir sur la mise en ligne d'un site Internet dédié, qui contribuera, de concert avec l'opération, à l'attractivité du territoire.

Police verte, toits et façades végétalisés...

230 propositions ont aussi été formulées durant le travail participatif, autour de quatre axes majeurs : "un patrimoine naturel à transmettre", "une culture partagée de la nature", "une gestion durable du territoire" et "une ville exemplaire et attractive". Ces derniers se déclinent en objectifs stratégiques et chiffrés.

Parmi eux, la création d'un kiosque pour la nature en centre-ville, la mise en place d'une police verte, la création de jardins partagés supplémentaires d'ici à 2020, l'instauration de système d'éco-pâturage dans les espaces verts ou encore l'amplification de la végétalisation des toitures et façades des bâtiments de la collectivité.

>> A voir également : VIDEO. Quel sera le visage de Strasbourg en 2020 ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info