Taux immobiliers : pas d'évolutions majeures en octobre

La Rédaction • 06 Octobre 2020 • 15:17

Au mois d'octobre, les taux immobiliers restent globalement stables.

Taux immobiliers : pas d'évolutions majeures en octobre

Selon les premiers barèmes, communiqués par les banques en ce début de mois, les taux ne devraient pas connaître d'évolution majeure en octobre.

Après un mois d'août stable et un mois de septembre marqué par une inhabituelle absence de mouvement, la tendance devrait se confirmer en octobre. Face à l'incertitude liée à la crise financière et aux recommandations du Haut Conseil de Sécurité Financière, toujours en vigueur, la prudence est de mise.

Des banques toujours aussi frileuses

Globalement, les banques restent très frileuses quant à l'octroi des crédits immobiliers. Toujours aussi sélectives, elles semblent attendre un horizon plus dégagé afin de vraiment envisager de modifier leurs stratégies. Plusieurs experts annoncent que l'horizon pourrait s'éclaircir pour les emprunteurs d'ici à 2021. Cela étant, les taux restent très bas.

Concrètement, la plupart des banques a donc décidé de ne pas toucher à ses taux, tandis que d'autres les diminuent entre 0,5 et 0,10 %. Pour octobre 2020, les taux se situent environ à 1,10 % sur 15 ans, 1,30% sur 20 ans et 1,55 % sur 25 ans.

Un marché difficile

Le constat sur le marché immobilier est donc sensiblement le même que ces derniers mois. En adéquation avec les recommandations du HCSF, les banques restent particulièrement attentives sur les durées des prêts – qui ne doivent pas excéder 25 ans – et surtout sur le taux d'effort, qui doit être inférieur à 33 %. Certains établissements ont même décidé de ralentir la prise en charge de dossier en cette fin d'année.

Malgré une certaine marge de manoeuvre prévue par les recommandations du HCSF, la majorité des établissements n'utilisent pas ou peu ces marges. Une mauvaise nouvelle pour les primo-accédants, les investisseurs et les emprunteurs aux revenus moyens ou modestes.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info