Virements bancaires : le numéro de mobile remplacera le numéro de compte fin 2017

Hugo Abadie • 10 Janvier 2017 • 12:38

La Banque centrale européenne (BCE) souhaite instaurer un système de paiement instantané par mobile entre particuliers. Des numéros de téléphones reliés à des comptes bancaires pour fluidifier les transactions financières paneuropéennes.

Virements bancaires : le numéro de mobile remplacera le numéro de compte fin 2017La BCE veut instaurer un système de paiement par mobile fin 2017

Et s'il suffisait d'envoyer un simple sms pour transférer de l'argent à l'autre bout de l'Europe. C'est en tout cas la volonté de la banque centrale européenne qui veut simplifier les transactions entre pays du Vieux Continent. Alors que le Conseil européen des paiements annonçait fin novembre la mise en place du virement instantané Sepa pour fin 2017, la BCE a exprimé ce vendredi sa volonté de faire fonctionner ce système en utilisant le numéro de mobile du bénéficiaire plutôt que son IBAN bancaire figurant sur son RIB.

Remplacer l'IBAN par le numéro de mobile

Pour développer ce projet, la BCE a donc prévu de mettre en place un système qui relie les numéros de mobiles aux numéros de compte à l'échelle européenne.

"L'idée de la BCE est donc de constituer une sorte de "bottin européen" pour le paiement par mobile dans lequel le numéro de téléphone redirigerait vers le numéro de compte bancaire de son choix (puisque le titulaire d'une ligne de téléphonie mobile peut avoir plusieurs comptes bancaires)", explique le journal La Tribune, citant une source proche du dossier.

Ainsi, les transactions financières par mobiles entre particuliers pourront se faire en moins d'une dizaine de secondes sans avoir besoin de posséder un compte dans un autre pays européen. La BCE veut enfin perfectionner sa plateforme d'exécutions de paiements Target2, "qui offrirait un règlement direct, exempt de risque de crédit."

Renforcer le marché unique européen

"(...) 2017 sera décisive pour le succès des services de paiement de détail innovants en Europe " souligne Yves Mersch, membre du directoire de la BCE lors de sa conférence à la Banque de France. Lors de cette intervention, Yves Mersh est revenu sur l'importance du développement du paiement instantané, en euros, sur l'ensemble du territoire européen. "L'enjeu majeur du processus de numérisation dans le secteur des paiements est de faire en sorte que la mise en place de solutions de paiement innovantes n'entraîne pas une (nouvelle) fragmentation du marché européen" précise-t-il.

Alors que le service de paiement en ligne américain PayPal vient de développer un nouveau système gratuit de transfert d'argent entre particuliers, il est urgent pour l'Europe de lancer de nouvelles innovations pour renforcer le marché unique européen. Il est aussi important pour la BCE de concurrencer les Fintechs qui occupent une place de plus en plus importante sur le marché du paiement digital européen.

>> A lire aussi : moyens de paiement : le chèque fait de la résistance

  

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans