Plus de 36 millions d'euros « oubliés » sur les livrets d'épargne

Mickaël Touré • 24 Juillet 2019 • 09:54

Selon le rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée, la Caisse des dépôts a versé plus de 36 millions à des bénéficiaires de livrets en déshérence.

Plus de 36 millions d'euros « oubliés » sur les livrets d'épargne

Et si les Français avaient une fâcheuse tendance à oublier leurs livrets d'épargne ? C'est en tout cas ce que semble révéler le dernier rapport de l'Observatoire de l'épargne réglementée, publié par la Banque de France. Il révèle que plus de 36 millions d'euros auraient été versés à des bénéficiaires de produits d'épargne laissés à l'abandon. Ces remboursements sont deux fois plus importants que ceux de l'année précédente.

20 000 produits d'épargne restitués, principalement des livrets A

Fin 2018, l'épargne réglementée des ménages atteignait 758 milliards d'euros. Ce qui représente une progression de 2.5 %. Une augmentation directement liée aux livrets A (+ 11 milliards d'euros) et Livret de développement durable et solidaire (+ 3 milliards).

Cependant, lorsque l'on s'attarde sur le rapport de la Banque de France, c'est un chiffre bien moins important qui interpelle pourtant bien plus. En 2018, la Caisse des dépôts a ainsi remboursé quelques 36 millions d'euros provenant de plus de 20 000 produits d'épargne, principalement des livrets A. Comme mentionné plus haut, ces remboursements sont ainsi deux fois plus importants que les 16 millions reversés en 2017.

Mise en application de la loi Eckert

Dans les faits, ces remboursements traduisent surtout une bonne application de la loi Eckert datant de 2014. Depuis 2016, les établissements financiers sont donc obligés d'identifier dans leurs registres, les contrats d'assurance-vie et les comptes bancaires inactifs qui ont été oubliés ou appartenant à des personnes décédées.

Les montants non réclamés sont par la suite transférés à la Caisse des Dépôts. Depuis début 2017, l'institution a d'ailleurs mis en ligne un site internet nommé « ciclade » et qui permet de vérifier gratuitement si l'on peut bénéficier d'argent non réclamé.

Des montants remboursés dérisoires

Pourtant, les restitutions apparaissent bien dérisoires au vu des montants non réclamés et transférés à la Caisse des dépôts. Entre 2016 et 2018, l'Observatoire estime que la Caisse des dépôts aurait reçu 5,1 milliards d'euros au titre de la loi Eckert. Sur cette somme, les comptes bancaires inactifs représentaient un total de 2,7 milliards tandis qu'1,5 milliard d'euros sont issus de produits d'épargne réglementé (Livret A, LDDS, LEP).

Sur l'ensemble de cette somme, « seulement » 143 millions d'euros ont été restitués aux titulaires à la fin 2018, soit moins de 3% de la manne disponible....

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info