Les agents immobiliers s'unissent pour renforcer leur portail de petites annonces

Anissa Hammadi • 17 Mars 2015 • 15:33

Les grands réseaux d'agences immobilières ont décidé lundi de regrouper toutes leurs annonces exclusives en un seul fichier, afin de contrer les sites comme Se Loger. Ce dispositif représente un gain de temps énorme pour les vendeurs et les acquéreurs.

Les agents immobiliers s'unissent pour renforcer leur portail de petites annoncesLes agents immobiliers s'unissent pour renforcer leur portail de petites annonces

Seloger.com et Leboncoin.com ne seront bientöt plus les deux seuls géants des annonces immobilières. Treize grandes enseignes et syndicats, dont la Fnaim, Century21, Orpi, Laforêt, Guy Hoquet ou encore Era, ont décidé de s'unir davantage pour renforcer un outil de partage des mandats exclusifs. Son nom : le fichier AMEPI.

Mise en place depuis 2009, l'association AMEPI est ouverte à toutes les agences immobilières, qu'elles soient nationales ou locales. "C'est une première historique, toutes les composantes de la profession sont là", s'est félicité Hervé Bléry, le président de l'AMEPI, lors d'une conférence de presse lundi 16 mars.

Le fichier AMEPI sert aussi bien l'intérêt du vendeur que celui de l'acquéreur : "L'objectif est d'offrir 100 % de nos offres aux Français sur un futur portail commun que nous maîtriserons", explique Laurent Vimont, président de Century21.

Le vendeur a pour interlocuteur unique "l'agent immobilier qu'il a choisi pour mandataire", peut-on lire dans la présentation du dispositif. Ainsi, tous les agents immobiliers utilisateurs du fichier pourront proposer son bien à la vente, sans que le vendeur n'ait besoin de faire le tour des agences.

L'acheteur, lui, aura accès à tous les mandats exclusifs des membres de l'association. Le fichier démultiplie ses chances de trouver le bien correspondant à ses recherches, à l'instar d'un site comme Se Loger. Il pourra aussi consulter la base des biens vendus, véritable valeur ajoutée du fichier AMEPI, pour se faire une idée des prix du marché.

Une efficacité renforcée

Selon les estimations de l'association, le fichier a déjà fait ses preuves en matière de délais de vente. Aujourd'hui, un bien inscrit sur le fichier AMEPI, en mandat exclusif, est vendu en 91 jours en moyenne, alors qu'il en faut 105 pour un bien hors fichier AMEPI.

En mandat non-exclusif, la différence est encore plus flagrante : un bien se vend en 147 jours lorsqu'il paraît dans le fichier AMEPI, tandis que la transaction d'un bien hors fichier se conclut au bout de 188 jours en moyenne, soit un rallongement de plus d'un mois.

Évidemment, l'agent immobilier y trouve aussi son compte. Les 2 927 adhérents ont réalisé 100 000 transactions l'an dernier, un "gain de performance" notable, selon l'association.

Mais ce chiffre reste faible. Les agences immobilières sont encore réticentes à adhérer au fichier et y voit un "outil de concurrence". Sur 18 à 20 000 agences en France, moins de 3 000 l'ont fait, alors qu'il faudrait environ 30 % d'agences membres pour que le réseau soit vraiment efficace.
 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info