L'Anah et Action Logement renforcent leur partenariat pour l'accession au logement social dans le parc privé

Jacques-Olivier Busi • 18 Octobre 2016 • 11:48

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) et Action Logement ont signé, lundi, une convention pour faciliter l'accession au logement dans le parc privé des ménages les plus modestes. Ils choisissent ici d'accentuer leurs efforts financiers et d'incitation auprès des propriétaires bailleurs.

L'Anah et Action Logement renforcent leur partenariat pour l'accession au logement social dans le parc privéAction Logement va apporter 50 millions d'euros supplémentaires en 2016 mais aussi en 2017.

Les efforts en faveur du logement social ne font que s'accentuer. Ainsi, lundi, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et Action Logement ont signé conjointement une convention afin de simplifier l'accessibilité au logement dans le parc privé des ménages en situation de précarité.

Représentés par la présidente de l'Anah, Nathalie Appéré et celui d'Action Logement, Jacques Chanut, les protagonistes de cet accord veulent se concentrer sur le parc privé existant qui "représente une opportunité de création d'offre de logements à vocation sociale", précise le communiqué. Ces salariés modestes visés sont "tout particulièrement les jeunes".

Ainsi, la convention veut confirmer "le soutien financier du groupe Action Logement au programme Habiter Mieux et prévoir des dispositifs pour inciter les propriétaires bailleurs à rénover leur bien et à les réserver à des salariés modestes", précisent les organismes.

>> A lire également : Logement social : un rapport précise les missions de la future Foncière Solidaire

Des aides financières pour inciter les propriétaires bailleurs

Au niveau des engagements, Action Logement va apporter 50 millions d'euros supplémentaires en 2016 mais aussi en 2017, alors que le projet de loi de Finances 2017, prévoit une baisse de ses ressources. De plus, un dispositif d'incitation auprès des propriétaires bailleurs va être créé pour "réserver" des logements pour les salariés bénéficiaires de l'aide d'Action Logement. 10.000 logements seraient ici visés entre 2016 et 2020.

En outre, Action Logement proposera pour "les résidences principales du parc privé, une aide à la location par le financement du dispositif Visale", élargi depuis le 1er octobre. Pour sa part, l'Anah va également apporter des aides financières à destination des propriétaires bailleurs, dans le but de financer des travaux d'amélioration, avec en contrepartie la fixation d'un loyer conventionné (avec abattement fiscal).

Une étroite association avec les collectivités locales

Les deux organismes précisent, par ailleurs, que ces "aides sont complémentaires et cumulables", applicables sur tout le territoire en partenariat avec les collectivités territoriales. Ces dernières pourront bénéficier des outils mis à disposition pour faire le lien entre l'offre et la demande de logements.

Ce partenariat prend sa pleine mesure à Rennes, où la ville a mis en place un programme de développement de logements dans le centre-ville. Ainsi de 2016 à 2021, les deux organismes estiment que leurs aides pourront toucher près de 400 logements conventionnés dont au moins 240 logements en loyer social, dans le parc privé, après un engagement pris par la Métropole de Rennes.

>> A lire également : Des enchères inversées pour louer un appartement moins cher que prévu

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info