L'Apple Card disponible aux États-Unis

Mickaël Touré • 05 Septembre 2019 • 10:23

Alors qu'aucune date de sortie française n'a été fixée pour le moment, l'Apple Card est disponible aux États-Unis depuis le début du mois d'août.

L'Apple Card disponible aux États-Unis

Annoncée depuis plusieurs mois, la carte de paiement de Apple vient de débarquer de l'autre côté de l'Atlantique. Même si aucune date de sortie Française n'a été annoncée pour le moment, la carte bancaire marquée de la célèbre pomme devrait bien débarquer dans l'Hexagone. Une arrivée prochaine qui devrait d'ailleurs vite faire réagir les acteurs de la banque en ligne (Boursorama, ING etc...). En attendant, la sortie américaine permet déjà de tirer quelques enseignements.

Des conditions d'utilisation très strictes

Lancée en partenariat avec MasterCard et Goldman Sachs, la carte bancaire d'Apple soulève déjà de nombreuses interrogations aux États-Unis. En cause, des conditions d'utilisation pour le moins... surprenantes.

Apple recommande, par exemple, de ne pas transporter sa carte dans son portefeuille. En effet, elle supporterait assez mal le contact avec d'autres cartes de crédit. D'ailleurs, le contact avec le cuir ou avec un jean serait également fortement déconseillé.

En bref, la firme recommande de transporter son Apple Card dans un porte-carte sécurisé, isolé et de ne pas hésiter à la nettoyer avec un chiffon en microfibre.

Une carte qui communique avec l'application « Wallet »

D'un point de vue plus pratique, la carte est connectée avec l'Apple Pay et l'application Wallet de l'IPhone. Elle présente un design très épuré puisque seul le nom du titulaire de la carte apparaît. Pour en bénéficier, il faut posséder au moins un Iphone 6.

Pour son Apple Card, Apple peut compter sur l'appui de Goldman Sachs et de Mastercard. Tandis que la première s'est attelée à concevoir la carte, Mastercard a, quant à elle, fourni son réseau mondial de paiement. D'ailleurs, Apple n'exclut pas de nouer d'autres partenariats à l'avenir.

La carte est gratuite et adossée à une application qui permet la gestion du budget. Elle possède également un système de « Cashback », c'est-à-dire qu'elle permet des réductions en ligne à hauteur de 1% à 3% lors d'un achat chez des partenaires d'Apple comme Uber, Uber eats etc...

En termes de sécurisation, Apple s'engage également à ne pas vendre les données personnelles à un tiers. Reste maintenant à savoir si l'Apple Card réussira à trouver son public et surtout si elle débarquera en France dans un avenir proche.

 

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info