FAIT DIVERS. Il arnaque 9 personnes pour la sous-location du même appartement

Thomas Saint-Antonin • 23 Février 2018 • 17:45

Un homme propose la sous-location de son studio parisien à 9 personnes en même temps, et disparaît avec 10.000 euros.

FAIT DIVERS. Il arnaque 9 personnes pour la sous-location du même appartement

Une situation plutôt cocasse. Une première femme de 27 ans arrive pour s'installer dans son nouvel appartement du 15ème arrondissement, dans le quartier Convention. Cette scène va se répéter jusqu'à ce que 8 autres personnes arrivent, et pensent s'installer dans « leur » studio.

Comme nous le révèle Le Parisien, neuf personnes ont été arnaquées par un homme pour la sous-location du même appartement au même moment. Ce dernier s'est volatilisé avec environ 10.000€ en poche.

Retours sur les faits

Les neuf victimes ont eu affaire à un même homme qui avait proposé son appartement en location pour une durée de six mois, le temps pour lui d'effectuer un stage à Nantes. Décrit comme « très bien habillé », ou encore « inspirant confiance », rien ne laissait penser à une telle arnaque. L'homme jouait parfaitement le jeu, et rencontrait parfois même les parents des sous-locataires. Ce dernier faisait signer un contrat de sous-location et réclamait à chacun entre 1.000 et 1.800€ d'avance, en liquide, pour le premier mois de salaire et la caution.

Le véritable locataire était-il complice ?

Huit des neuf victimes ont décidé de déposer plainte, manque de chance, l'escroc reste introuvable. « C'est super traumatisant, je me sens honteuse d'être tombée dans le panneau », regrette l'une des victimes, interrogée dans Le Parisien. Un homme de 21 ans, lui aussi escroqué, s'est en plus fait voler des effets personnels, notamment des vêtements, des vinyles et une console de jeux, qu'il avait déposés dans l'appartement avant de s'y installer.

En réalité, l'escroc n'était autre que le sous-locataire du logement. Quid alors du véritable locataire et du propriétaire ? Des soupçons se portent en tout cas sur le locataire, pressenti comme un complice, selon des victimes. Cet homme, qui a porté plainte pour usurpation d'identité, aurait eu une « réaction bizarre » en apprenant que huit personnes étaient chez lui. « Il prétendait venir récupérer son passeport, resté dans l'appartement. Ça ressemblait à une mise en scène, estime l'une des victimes. Il nous a dit de nous calmer, alors qu'à sa place j'aurais tout de suite appelé la police ! »

Une plainte déposée vise d'ailleurs le locataire et non pas l'escroc  qui s'est envolé avec les 10.000€. Cette affaire qui a causé préjudice à 9 personnes est prise extrêmement au sérieux par les enquêteurs.

>> A lire aussi > Faits divers. Attention à l'arnaque du billet oublié au distributeur !

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info