Assurance : les jeunes se détournent de plus en plus des opérateurs traditionnels

Marie Nahmias • 01 Mars 2016 • 17:17

Pour souscrire à une assurance, un quart de la génération Y se dit attiré par des compagnies technologiques, révèle la dernière édition du "World Insurance report".

Assurance : les jeunes se détournent de plus en plus des opérateurs traditionnels23,4% des jeunes sont prêts à prendre une assurance après de compagnies technologiques

Le rapport réalisé par l'Efma et Capgemeni tire la sonnette d'alarme pour les assureurs traditionnels. Il ressort de cette étude, réalisée dans 30 pays auprès de plus de 15.500 consommateurs, que 23,4% des 18-34 ans seraient prêts à prendre une assurance chez des compagnies technologiques. 

Sans surprise, les jeunes sont plus à même de souscrire à ces produits issus du monde de la Tech. Le résultat balance en effet avec celui obtenu pour les autres personnes interrogées, seulement 14% d'entre elles souhaiteraient passer par ces compagnies.

En Amérique latine, le pourcentage de jeunes qui se détachent des acteurs traditionnels est encore plus élevé (49%). La tendance observée est la même dans les pays en développement d'Asie Pacifique (47,2%). Ils sont, en revanche, moins nombreux à être attirés par ces nouveaux acteurs en Amérique du Nord (25,2%) et en Europe (14,1%).

Un constat "particulièrement alarmant"

Les assureurs traditionnels doivent redoubler d'efforts pour continuer d'attirer la génération Y, estime l'étude. En effet, seulement 33,9% des jeunes affirment avoir eu une expérience positive avec des opérateurs traditionnels, contre 55,4% pour les autres sondés.

En Europe, les chiffres sont sensiblement les mêmes (33,3% des jeunes, 56,6% pour le reste des sondés). Ce constat est qualifié de "particulièrement alarmant" par le rapport. Il est essentiel "pour les assureurs de mieux connaître les comportements et les attentes de ce segment de clientèle de plus en plus important", souligne l'étude.

>>Bercy rend plus accessible la saisie du médiateur de l'assurance

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info