Baisse du seuil de l'usure : une mauvaise nouvelle pour votre rachat de crédits ?

Mickaël Touré • 30 Décembre 2019 • 17:40

En 2020, les seuils du taux de l'usure pour les crédits vont baisser. Une mauvaise nouvelle pour les profils jugés plus risqués. Pour autant, cela aura-t-il une influence lors d'un regroupement de créances ?

Baisse du seuil de l'usure : une mauvaise nouvelle pour votre rachat de crédits ?

2019 fut l'année de tous les records en ce qui concerne le crédit immobilier. Concrètement, cela s'est traduit par des taux immobiliers historiquement bas, des conditions d'octrois particulièrement avantageuses et plus d'un million de transactions réalisées.

À l'heure d'entrer dans la nouvelle décennie, cette conjoncture pose néanmoins plusieurs questions : la tendance se confirmera-t-elle en 2020 ?  Quelle sera la réaction des banques face à une rentabilité en baisse ? Ou encore, est-il pertinent d'opérer un rachat de crédits dans cette situation ?

Ces questions, les autorités tentent de les anticiper. L'ACPR a notamment mis en garde les banques face à une éventuelle surchauffe du crédit immobilier. Pour éviter une situation qui pourrait s'avérer délicate, le seuil maximal du taux d'usure va lui être revu à la baisse en janvier 2020.

Une mesure censée protéger davantage les emprunteurs

Pour rappel, le taux d'usure est un Taux annuel effectif Global (TAEG) maximal auquel un prêt peut être accordé, sans pour autant risquer d'engager la responsabilité de l'établissement de crédit. Le taux d'usure joue ainsi un rôle de régulateur et permet de protéger l'emprunteur face à des taux excessifs.

Il est calculé par la Banque de France. Pour ce faire, elle recueille les taux effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit puis elle les augmente d'un tiers. Les taux d'usure sont ensuite publiés au Journal officiel à la fin de chaque trimestre pour le trimestre à suivre. Les seuils varient selon les différentes catégories de prêts (crédit à la consommation, crédit immobilier etc...), les durées et le montant emprunté.

En janvier 2020, les taux d'usure baisseront par rapport à octobre 2019. Ils s'établiront ainsi à 2,60 % contre 2,67 % lors du dernier trimestre pour les emprunts immobiliers à taux fixe d'une durée inférieure à 10 ans. Ils se situeront à 2,51 % pour les prêts d'une durée comprise entre 10 ans et moins de 20 ans (contre 2,67 % au dernier trimestre).  Le taux pour les prêts de 20 ans et plus s'établira quant à lui à 2,61 % (2,77 % auparavant). Enfin le taux d'usure baissera également pour les prêts variables à 2,31 % (2,41 % auparavant) et pour les prêts relais à 2,92 % (contre 2,99 % auparavant).

Quelles conséquences pour les emprunteurs ?

Concrètement, cette baisse du seuil du taux d'usure n'est pas une bonne nouvelle pour les emprunteurs considérés comme plus « risqués ». Ces derniers présentent moins de garanties aux établissements prêteurs, d'autant plus dans le cas d'un crédit immobilier. Au vu de la situation actuelle, les banques sont tentées de limiter l'afflux de dossiers, particulièrement important en cette période de taux bas.

Devant faire face à une baisse de rentabilité, les banques tentent ainsi de retrouver des marges plus intéressantes. D'ailleurs, elles n'hésitent pas à relever les coûts des frais de dossiers qui peuvent, dans certaines banques, atteindre 1 % du montant emprunté.

Ainsi, même s'il a vocation à protéger, le taux d'usure pourrait devenir un élément bloquant pour des emprunteurs pourtant solvables. Notamment pour les primo-accédants.

Baisse du seuil et rachat de crédits

La baisse du seuil maximal du taux d'usure peut également avoir une incidence lors d'un rachat de crédits. En effet, le taux d'usure permet d'identifier s'il est opportun ou non de réaliser un regroupement de prêts. Bien sûr, il n'est pas le seul facteur déterminant.

Néanmoins, dans le cadre d'un rachat de crédits, la présence d'un prêt immobilier peut faire augmenter rapidement le taux d'usure. La part qu'occupe le montant du crédit immobilier dans votre rachat de crédits peut faire évoluer le taux d'usure obtenu. Pour cela, il est important de connaître la nature du prêt contracté avant de se lancer dans un rachat de crédits.

Afin de s'assurer de la viabilité d'une telle opération, n'hésitez pas à contacter les courtiers de BoursedesCrédits au 01 80 05 31 42. Grâce à leur expertise, ils seront en mesure de vous accompagner tout au long de votre rachat, mais surtout, ils vous permettront d'éviter certains écueils, comme ceux liés au taux d'usure.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info