A Bordeaux, les deux plus hauts immeubles en bois du monde

Hugo Eugene • 15 Mars 2016 • 14:32

Deux tours en bois de 50 mètres de hauteur vont être construites à Bordeaux. L'établissement public d'aménagement Euratlantique a ainsi retenu les projets "Hypérion" d'Eiffage et "Silva" de Kaufman & Broad, pour devenir les plus hauts bâtiments à ossature bois du monde.

A Bordeaux, les deux plus hauts immeubles en bois du mondeLa 1ère tour en bois de France – Eiffage et Woodeum : lauréats de l'appel à projet d'Euratlantique avec l'architecte Jean-Paul Viguier.

La France vise un record mondial. Celui de la construction des deux plus hautes tours d'habitations en bois. Elles prendront pied à Bordeaux, où le maire de la ville Alain Juppé, a dévoilé lundi le résultat du concours lancé par l'OIN (opération d'intérêt national) pour Bordeaux-Euratlantique, un des sous-projets du programme de modernisation de Bordeaux "Bordeaux 2030".

Parmi les sept projets en lice ont été retenues la tour Hypérion d'Eiffage, dessinée par l'architecte Jean-Paul Viguier, et la tour Silva, de Kaufman & Broad, imaginée par Art & Build et le studio Bellecour.

Deux records en un

Sur la rive gauche, tout près de la gare, au niveau de la station de tramway Carle Vernet, ces deux projets détrôneront simultanément le record de la tour Treet de 14 étages, située à Bergen, en Norvège. Celle du promoteur Eiffage atteindra ainsi 57 mètres de haut sur 18 niveaux pour 82 logements. Le projet Silva, composé de 3 ensembles et se déployant sur 17.700 m², s'élèvera lui, à 50 mètres au-dessus du sol.

Le projet Silva de Art & Build et le studio Bellecour. Crédits : artbuild.eu

En façade, le bois sera peu visible sur les deux tours. Afin de ne pas l'exposer aux intempéries, "le bois, pour Hypérion, ne sera apparent qu'en sous-face des balcons, là où il sera protégé. Sinon, cela aurait demandé trop d'entretien", explique ainsi Christian Birbaud, chez Eiffage Immobilier Atlantique, interrogé par Les Echos.

Silva aura une façade en verre qui laissera apparaître la structure principale en bois. Les deux tours seront bien construites en majorité en bois, même si le noyau central (cages d'escalier et ascenseurs) sera en béton pour assurer la stabilité au vent.

Un léger surcoût

Le coût de construction s'établit lui, entre 1.600 et 1.800 euros hors taxes le mètre carré, suivant les candidatures. "Notre évaluation sur des projets comparables dans la filière béton sont de l'ordre de 1.500 à 1.700 euros le mètre carré, soit un surcoût d'environ 100 à 200 euros le mètre carré", explique Nadège Daudrix chez Euratlantique.

Pour ce qui est du prix de vente des logements aux Bordelais, "il y aura 35 % de logements HLM, de 5 % à 10 % de logements pour premiers acheteurs à prix maîtrisés - 2.800 euros le mètre carré TTC - et du haut de gamme, à prix libre", avance-t-elle.

En ce qui concerne le permis de construire, si Silva aura besoin d'un délai supplémentaire pour repenser son architecture à cause d'un terrain sur une base triangulaire, Hypérion devrait être la première à voir le jour. "Le permis de construire devrait être déposé en fin d'année pour un démarrage du chantier vers septembre 2017 et une livraison en janvier 2020", indique Christian Birbaud chez Eiffage Immobilier Atlantique.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info