Consommation : la confiance des ménages s'accroît pour le sixième mois consécutif

Mickaël Touré • 27 Juin 2019 • 15:30

Selon les chiffres de l'INSEE pour le mois de juin, la confiance des ménages dans la situation économique s'accroît pour un sixième mois consécutif.

Consommation : la confiance des ménages s'accroît pour le sixième mois consécutifL'INSEE dévoile que la confiance des ménages augmente

Finalement, 2019 pourrait bien être une année plus réjouissante que prévu. Alors que la confiance des ménages était particulièrement en berne en début d'année, notamment en raison de la crise des Gilets jaunes, la tendance semble s'inverser.

En effet, le rapport mensuel de l'INSEE sur la confiance des ménages dans l'activité économique dévoile des chiffres plus réjouissants. Pour le sixième mois consécutif, la confiance s'accroît. L'indicateur qui la synthétise gagne deux points. Il dépasse ainsi sa moyenne de longue période pour la première fois depuis avril 2018.

Consommer plutôt qu'épargner

Cette augmentation démontre surtout que les Français sont plus enclins à consommer. Cela se traduit par une confiance accrue dans le niveau de vie futur (+ 2 points). Conséquence directe, pour le sixième moins consécutif, ils sont de plus en plus nombreux à estimer que le moment est opportun pour réaliser un achat important (+ 1 point).

En revanche, les ménages se montrent légèrement plus réticents vis-à-vis de l'épargne. Lorsque l'on se penche sur les chiffres fournis par l'INSEE, on s'aperçoit que les ménages jugent le moment moins opportun pour épargner (-1 points). Cette légère baisse est d'autant plus surprenante que la perception vis-à-vis de leur capacité à épargner, elle, s'améliore (+ 3 points).

Chômage et inflation : des perceptions stables

Autre preuve d'une confiance en hausse, les craintes vis-à-vis du chômage sont stables en juin. Le solde d'opinion correspondant se maintient ainsi à son niveau du mois de mai, mois ou il avait particulièrement baissé (-10 points). Il reste ainsi bien au-dessous de sa moyenne longue période.

Même constat au niveau de l'inflation. La part des ménages estimant que les prix vont augmenter (perspectives d'évolutions) au cours des douze prochains mois est stable, le solde correspondant se maintient donc nettement au-dessus de sa moyenne de long terme. Une preuve que les Français s'attendent à un retour de l'inflation.

Par ailleurs, la part des ménages estimant que les prix ont augmenté (évolution passée) au cours des douze derniers mois est également stable mais le solde correspondant se situe quant à lui très légèrement au-dessous de sa moyenne de longue période.

Une chose est sûre en tout cas, les Français veulent consommer, une bonne nouvelle pour les commerçants à l'approche des vacances et avec les soldes qui viennent de débuter.

>> À lire également

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info