Coronavirus : vers une crise du pouvoir d'achat ?

Mickaël Touré • 04 Juin 2020 • 16:09

Réalisé avec l'institut CSA, Cofidis a dévoilé la 9e édition du Baromètre annuel « Les Français et leur pouvoir d'achat ». Il révèle une certaine inquiétude des Français concernant l'avenir.

Coronavirus : vers une crise du pouvoir d'achat ?

On ne cesse de le répéter, la crise sanitaire aura un fort impact sur le portefeuille des Français. D'ailleurs, c'est déjà le cas. À travers le baromètre annuel de Cofidis, intitulé « Les Français et leur pouvoir d'achat », on constate d'ores et déjà une évolution des préoccupations des Français et des craintes vis-à-vis de l'avenir.  

Des préoccupations liées à la conjoncture

Premier enseignement, la santé est logiquement la principale préoccupation des sondés (57 %,+20 pts en un an). Elle devance ainsi, le pouvoir d'achat (36%,-6 pts), l'environnement (28%,-7 pts), et l'emploi (21%,+6 pts).

En ce qui concerne le pouvoir d'achat, les sondés estiment à 45% qu'il est stable par rapport à 2019 (+12 points sur un an), tandis que 44% estiment qu'il est en baisse (-10 pts sur un an). Seuls 9% des sondés estiment que leur pouvoir d'achat est en hausse (+ 1pts).  Globalement, 29% des personnes interrogées considèrent que leur pouvoir d'achat est faible à 29%, 55% trouvent qu'il est correct, quand seulement 15 % estiment qu'il est élevé.

L'impact (déjà visible) de la crise

Au vu des résultats de l'étude, il est indéniable que la crise a déjà fait des dégâts sur les finances des Français.

Par exemple,  près de 4 Français sur 10 (41%) déclarent que leur situation financière personnelle est déjà impactée. Cela est d'autant plus vrai pour les artisans, commerçants, chefs d'entreprise (74%), les chômeurs (59%) et les ouvriers (56%).

On constate également une hausse du montant du découvert bancaire et de la somme qui manque chaque mois aux Français pour vivre confortablement. Le découvert bancaire atteint ainsi 375 euros en moyenne, contre 341 euros en 2019 (+34 euros). De même, il manque en moyenne 449 euros aux Français pour vivre confortablement, contre 427 euros en 2019 (+22 euros).

Des craintes vis-à-vis de l'avenir

Ainsi, les Français se montrent assez pessimistes face à l'avenir. 75% des sondés estiment, par exemple, que leur pouvoir d'achat ne s'améliorera pas dans les 12 prochains mois. Un chiffre qui monte à 79% lorsque l'on se projette sur les 3 prochains mois.  Par ailleurs,  62% des personnes interrogées estiment  que leur situation financière personnelle va être plus largement touchée dans les mois à venir.

Dans ce contexte, difficile d'envisager de nouveaux projets. Cela étant, 61 % des sondés envisagent de conduire des projets nécessitant des dépenses importantes. Parmi les projets privilégiés, on retrouve : les voyages (59%), la rénovation d'un logement (47%) ou encore l'achat d'un bien électroménager (41%).

Pour financer ces projets, les sondés comptent puiser dans leur épargne personnelle (64%), solliciter un crédit (27%,-10 pts), ou encore payer en plusieurs fois (27%,+8pts).

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info