Quel est le coût réel d'un crédit à la consommation ?

Thomas Saint-Antonin • 12 Février 2018 • 11:23

Les différents établissements bancaires se livrent une lutte sans merci sur le terrain du crédit à la consommation. Entre frais additionnels, offres multiples, et délai de rétractation, assurez-vous de bien comparer.

Quel est le coût réel d'un crédit à la consommation ?

Aujourd'hui, il n'est plus pensable de faire un crédit à la consommation sans compare les offres. Vous devez vous assurer du coût « tout compris », et vous méfier des différentes appellations utilisées par les banques. Toutefois, ces différents crédits sont soumis aux règles du crédit à la consommation tant que le plafond de 75 000 euros n'est pas dépassé.

Les différents types de crédit à la consommation

Premièrement, le prêt personnel. Si vous choisissez cette option, vous n'avez pas besoin de justifier l'utilisation du montant emprunté car cette somme est directement versée sur votre compte bancaire.

Ensuite, le crédit affecté. Ce dernier est versé au vendeur après une vérification de la livraison du bien. Il associe le bien ou service que vous désirez acquérir à l'emprunt qui correspond pour l'acheter.

Enfin, le crédit renouvelable. Cette réserve d'argent qui peut être associée à une carte de crédit se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements. Ce crédit, aussi appelé « revolving » peut aussi être versé sur votre compte bancaire sous forme de chèques ou de virements. Le crédit renouvelable est beaucoup plus coûteux, ses taux d'intérêt pouvant atteindre 19%.

Cependant, sachez que le crédit est négociable. Cette négociation est bien entendu plus aisée si votre situation financière est saine et pérenne. De ce fait, vos frais de dossiers peuvent être réduits voire annulés. Une marge de manoeuvre est laissée aux chargés de compte afin de pouvoir baisser les taux d'intérêt. Enfin, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours sur votre prêt personnel ou crédit affecté.

Des frais additionnels peuvent faire augmenter votre facture

Les taux d'intérêt sont librement fixés par l'établissement bancaire en fonction du montant et de la durée du crédit. Votre profil peut également avoir son importance. Enfin, le TAEG (taux annuel effectif global) ne doit pas dépasser le taux de l'usure.

Les frais de dossier sont fixés à 1% du montant du prêt avec un plafond maximal de 100 à 150 euros selon l'établissement bancaire. En ligne et pour la souscription d'un prêt personnel, les frais de dossier ne sont parfois pas appliqués lorsque ce dernier ne dépasse pas un certain montant ou que la durée de remboursement est courte.

L'assurance décès-invalidité est-elle, facultative en matière de crédit à la consommation. En cas de montant élevé, certaines banques la rendent obligatoire. Son taux est généralement compris entre 0,40% et 0,60% du montant du prêt consommation.

Le TAEG : une offre globale

L'établissement prêteur a l'obligation de présenter ce taux à son client afin d'évaluer le coût total du crédit consommation et de faciliter la mise en concurrence. Le TAEG inclut tous les taux, y compris le taux débiteur (taux de crédit que la banque vous annonce). Enfin, ne doit pas dépasser le taux d'usure défini chaque trimestre par le ministère de l'Economie et correspond au taux effectif global maximal auquel un prêt peut être accordé. 

>> A lire aussi > Crédit consommation : il imite la signature de son épouse pour financer ses cours de danse

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info