Crédit consommation : l'activité progresse au premier trimestre

La Rédaction • 22 Mai 2019 • 10:55

Malgré un léger recul au mois de mars, l'activité du crédit à la consommation a progressé au 1er trimestre selon les chiffres de l'ASF.

Crédit consommation : l'activité progresse au premier trimestre

Après une année 2018 particulièrement favorable pour les prêts à la consommation (+5%), 2019 semble partir sur les mêmes bases.

De janvier à mars, le volume de crédit à la consommation a augmenté de 0.4% par rapport à la même période l'année précédente. Pourtant, on constate tout de même un recul de 1.8% pour le seul mois de mars. En réalité, les dynamiques diffèrent selon les secteurs.

La location avec option d'achat (LOA) a toujours autant la côte

Lorsque l'on s'attarde sur les chiffres, on remarque que la location avec option d'achat (LOA) tire le crédit à la consommation vers le haut.

Par exemple, le financement de véhicules neufs a progressé d'1.2% par rapport à 2018. Cette hausse est directement liée à la progression des locations avec option d'achat puisqu'on observe une progression de 2.4% sur la période.

Les Français se tournent donc de plus en plus vers ce type de financement pour les véhicules neufs. Pour preuve, alors que la LOA progresse, on observe dans le même temps une diminution des crédits affectés à hauteur de 2.3%

D'ailleurs, la LOA touche également le marché des véhicules d'occasions. Dans ce secteur, le crédit à la consommation a connu une augmentation de 14%. Cette forte hausse s'explique par une augmentation très nette des opérations de LOA (+47.6%). Elle est également le fait d'une forte progression des crédits affectés (+10.2%), notamment en raison de nombreuses transactions entre particuliers.

Il semblerait également que les Français souhaitent davantage se consacrer aux travaux liés à l'habitat en 2019. Les chiffres de l'ASF traduisent ainsi une hausse de 14.7% concernant les financements affectés à l'amélioration de l'habitat et des biens d'équipements.

Le prêt personnel et le crédit renouvelable à la traîne

Malgré ces évolutions, certains types de prêts sont beaucoup moins sollicités dernièrement. Ainsi, le repli des prêts personnels s'est accentué en mars. On remarque une baisse de -9.2% par rapport à mars 2018. Sur le premier trimestre, la production recule de 5.4%.

Enfin, les crédits renouvelables sont également en perte de vitesse au premier trimestre 2019. Les souscriptions aux « crédits revolving » ont baissé de 2.6% en mars, et connaissent une baisse de 2.5% sur l'ensemble du trimestre.

>> À lire également 

Crédit auto : le « prêt vert » est-il si avantageux ?

À quoi pourrait ressembler le crédit de demain ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info