Crédit immobilier : la part de l'immobilier dans l'endettement des Français progresse

Mickaël Touré • 23 Octobre 2020 • 15:02

Selon une enquête de la Banque de France, le crédit immobilier a rattrapé le crédit à la consommation dans les facteurs conduisant au surendettement.

Crédit immobilier : la part de l'immobilier dans l'endettement des Français progresse

Investir dans l'immobilier est-il risqué ? C'est la question que l'on peut se poser au regard de la récente enquête de la Banque de France. Selon elle, le crédit immobilier représente désormais 35 % dans l'endettement des Français, un chiffre similaire à celui du crédit à la consommation.

Dans un article récent, Les Échos vont encore plus loin et affirment que le crédit immobilier a désormais dépassé le crédit à la consommation dans les facteurs qui peuvent conduire à une situation de surendettement. Bien sûr, la crise est passée par là, mais même avant cela, certains éléments ont alerté les autorités.

Le nombre de dossiers de surendettement liés au crédit immobilier augmente

Si l'on se fie aux experts, le constat est sans appel. Le crédit immobilier serait donc désormais plus responsable des dossiers de surendettement que le crédit à la consommation, habituellement pointé du doigt dans ce genre de situation.

Selon les Échos, si le crédit immobilier représentait 20% de l'endettement global au début des années 2010, il approche désormais les 40%. D'après la Banque de France, un dossier de surendettement sur six, soit 21 500 dossiers fin 2018, était lié à un prêt immobilier.

Les précautions du HCSF

Au vu de ces chiffres, les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) prennent tout leur sens. Pour rappel, ces préconisations parue fin 2019 ont incité les banques à ne pas dépasser un endettement strict de 33 % et de limiter la durée d'un emprunt à 25 ans maximum.

L'autorité macro-prudentielle, présidée par le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a en effet constaté une forte progression de l'endettement dans les foyers due à une augmentation de la production de crédits immobiliers. Afin de prémunir les banques face à une éventuelle vague d'impayés, le HCSF a donc décidé de durcir les conditions d'octroi des prêts immobiliers.

Quelles solutions pour éviter le surendettement ?

Dans ce contexte de crise, beaucoup de ménages ont pu se retrouver en difficulté à cause d'un crédit immobilier.

Néanmoins, des solutions existent pour éviter une situation de surendettement. Parmi elles, le rachat de crédit. Grâce à cette opération, il est possible de regrouper sous une seule et même mensualité tous les crédits en cours. Cela se traduira par un allongement de la durée du prêt, mais également par des échéances moins lourdes. Les crédits immobiliers, comme les crédits à la consommation sont tout à fait éligibles à cette opération.

Afin de mener au mieux ce projet, il est conseiller de faire appel à un courtier en rachat de crédits. Véritables spécialistes et leaders sur le marché du rachat de crédits, les courtiers de BoursedesCrédits seront en capacité de vous dénicher la meilleure offre. Grâce à leur expertise, ils pourront vous accompagner tout au long de votre projet.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info