Épargne : le livret A a attiré deux fois plus d'épargnants en 2020

Mickaël Touré • 20 Janvier 2021 • 14:13

Le placement préféré des Français a attiré deux fois plus d'épargnants en 2020 qu'en 2019 avec un montant net de 26,4 milliards d'euros selon les chiffres de la Caisse des dépôts.

Épargne : le livret A a attiré deux fois plus d'épargnants en 2020

Le livret A plus que jamais placement préféré des Français. En 2020, année marquée par la crise sanitaire et les périodes de confinement, les Français ont beaucoup épargné, notamment sur le livret A.

Le livret A, placement refuge

La crise sanitaire s'est ainsi traduite par une très forte collecte sur le livret A. Malgré un taux d'intérêt faible (0,5 %), le succès du livret A n'a pas faibli en 2020, faisant office de valeur refuge pour les épargnants Français.

Pourtant, tous les contrats n'ont pas connu le même traitement. On a notamment pu constater des retraits importants sur les contrats d'assurance vie, globalement plus rémunérateurs.

Pour le seul mois de décembre, environ 840 millions d'euros nets ont été retirés du livret A. Dans le même temps, le LDDS, a signé une collecte nette de plus d'un milliard d'euros, pour une collecte totale de 8,8 milliards en 2020, soit, là aussi deux fois plus qu'en 2019 (3,9 milliards).

Deuxième score derrière le record de 2012

Ainsi, ces deux placements ont engrangé 35,2 milliards d'euros nets en 2020, contre 16,6 milliards l'année précédente. Ces scores représentent la deuxième meilleure collecte annuelle derrière celle de 2012 de 49 milliards d'euros. L'encours total sur les deux livrets se montait à 448,3 milliards d'euros fin décembre 2020.

Malgré tout, ces chiffres restent à tempérer, selon le directeur du Cercle de l'Epargne, Philippe Crevel : « le livret A et le LDDS, malgré leur forte collecte, sont dépassés par un non-placement, les dépôts à vue, pour l'affectation de l'épargne « Covid », les Français ont, en effet, laissé sur leurs comptes courant, une grande partie de l'argent non consommé. Ce choix est lié à une recherche absolue de liquidité et de sécurité. Il s'explique également par la faible rémunération que procure les placements comme le livret A et le LDDS », explique-t-il.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info