Épargne : le « super livret » ne verra pas le jour

La rédaction • 15 Avril 2021 • 17:24

Proposé il y a près d'un mois par une sénatrice, ce nouveau livret d'épargne censé aider les territoires a été rejeté par la commission des finances de la chambre haute.

Épargne : le « super livret » ne verra pas le jourLe Sénat a rejeté la création d'un " livret de développement des territoires " - © Ibrahim Rifath

C'était un projet porté par Vanina Paoli-Gagin, une avocate élue en septembre dernier au Palais du Luxembourg. Selon les informations du site Mieux Vivre Votre Argent, l'idée d'une création d'un « super livret », plus rémunérateur que le livret A, de l'élue de l'Aube a été rejeté aujourd'hui par la commission des finances du Sénat.

Un livret destiné à développer les territoires

Ce « livret de développement des territoires » aurait eu vocation à orienter l'épargne des Français, conséquente en ces temps de crise sanitaire, vers les fonds souverains régionaux. Intéressant pour les collectivités, ce modèle devait aussi l'être pour les épargnants.

En effet, ceux-ci auraient alors bénéficié à terme d'une rémunération plus forte que celle offerte par le livret A, avec un taux similaire dans un premier temps mais avec deux majoration passé un certain temps, de 25 % après cinq ans puis de 50 % après neuf ans.

Un dispositif jugé peu attractif

La commission des finances du Sénat a donc tranché en défaveur de ce nouveau dispositif, jugé « structurellement peu attractif ». Pour faire fructifier leur éventuelle épargne constituée durant les confinements successifs, les Français devront donc s'en tenir, au moins pour le moment, aux livrets déjà disponibles sur le marché.

N'hésitez pas à utiliser notre comparateur gratuit d'épargne pour trouver la solution la mieux adaptée à votre situation.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info