Sur Facebook, les fausses offres de crédit pullulent

Hugo Eugene • 02 Février 2016 • 10:47

Sur les réseaux sociaux et les forums, les fausses propositions de crédits d'organismes non agréés se répandent. Bien présentées et aiguillant vers des sites à première vue sérieux, elles sont en fait des arnaques.

Sur Facebook, les fausses offres de crédit pullulentCharretier Finance, un site de proposition de crédits soupçonné d'être frauduleux

Montant du prêt élevé, taux d'intérêt faible (2%) et durée de remboursement relativement longue... Les offres de crédits qui se multiplient sur Internet à travers les réseaux sociaux, les blogs et les forums, notamment, mettent tout en oeuvre pour séduire un internaute qui a besoin d'argent. C'est la revue 60 millions de consommateurs qui tire la sonnette d'alarme aux fausses offres de crédits, dans son magazine de février 2016.

Problème, la bonne présentation de l'offre et l'habillage a priori sérieux du site ne changent rien au fait qu'il s'agisse, tout simplement, d'arnaques. Berné par des conditions d'obtention quasiment inexistantes, sans garantie ni justificatif de revenus, l'internaute verse ses frais de dossier. Il se fie au délai de versement des fonds, promis sous 24 à 72 heures, au risque de ne plus avoir de nouvelles.

Il suffit parfois d'un simple mail

Parfois, les fraudeurs procèdent plus directement puisqu'ils leur suffisent d'un simple mail pour faire une proposition. Des frais administratifs qui peuvent s'étaler sur des centaines d'euros, peuvent ainsi être réclamés par virement ou mandat cash international, avant même la constitution du dossier. Dans ce cas de figure, le contact ne donne plus signe de vie après le paiement. Il peut même forcer la main de l'internaute et l'inviter à verser une nouvelle fois de l'argent, sous un chantage au déblocage du prêt.

Des sites avec un camouflage sérieux

Ces sites frauduleux (n'ayant pas d'autorisation officielle de proposition de crédits), se camouflent derrière des noms de domaines et des adresses mail qui mettent en confiance, relativement proche de ceux d'entreprises réelles. Le magazine dévoile les sites dont il faut se méfier. En voici une liste non-exhaustive :

  • accord-particuliers.com
  • aidefinancial-investissement-cp.puzl.com
  • charretierfinance.com
  • company-partenariat-investissement.com
  • gautier-finance.fr
  • lacroixfinance.co
  • latour-finances.fr
  • prêt-sans-frais.com
  • rapides-credits.com

Si vous souhaitez vérifier qu'une société est bien autorisée à proposer du crédit, n'hésitez pas à consulter les mentions légales du site en question ou même à effectuer une recherche sur le site de l'Orias (organisme public), qui recense toutes les entreprises autorisées à distribuer des services financiers. Pour les autres, n'hésitez pas à les signaler auprès du réseau social référent. 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info