Un HLM du 19eme arrondissement de Paris se lance dans la gestion participative

Maude Sebaihi • 21 Avril 2017 • 11:53

Dès le 2 mai, 6 ménages locataires, choisis par la ville de Paris, vont s'occuper seuls de l'entretien de leur immeuble HLM du 19ème arrondissement. Une méthode participative, dite "écologique", qui leur permettra de payer moins cher leur loyer. Explications.

Un HLM du 19eme arrondissement de Paris se lance dans la gestion participativeUne expérience "urbaine" et "humanitaire"

Balayer la cour, sortir les poubelles, faire attention aux dépenses d'énergies... Ce sont les missions des locataires, triés sur le volet, d'un HLM du 19ème arrondissement de Paris à partir du 2 mai. Le but de cette expérience est de ne plus payer de charges liées à l'entretien de l'immeuble.

Le projet initié l'année dernière par la mairie de Paris sur son site d'annonces de logements sociaux Loc'Annonces.fr, avait recueilli pas moins de 149 candidatures de divers ménages souhaitant faire partie de cette "aventure urbaine et humaine", écrit le Parisien.

Credits mairie de Paris

"Mettre la main à la pâte"

Seuls 6 ménages, sélectionnés pour leur situation financière, familiale et pour leur volonté à s'investir un maximum dans le projet en mettant "la main à la pâte", comme le précisait l'annonce de la ville de Paris. Parmi les sélectionnés, on trouve par exemple un pompier, une jeune comédienne ou encore un ancien charpentier de navire.

"Pendant les travaux, ils ont élaboré une charte commune entre locataires, afin de mieux préparer le vivre ensemble entre voisins; toujours accompagnés par la même association", explique la mairie de Paris sur son site.

"Tisser du lien entre locataires"

L'organisation "participative" de la gestion du bâtiment implique qu'une fois construit, celui-ci devra être entretenu par leurs soins, pour avoir un "objectif zéro charge" (sauf eau et électricité) et leur permettre ainsi de réduire leur loyer.

"L'habitat participatif est non seulement un levier pour dégager du logement mais c'est surtout un moyen de changer le rapport au logement, faire baisser les charges mais aussi tisser du lien entre locataires dans une grande ville", déclare Ian Brossat, adjoint chargé du logement à la maire de Paris au micro du Parisien. 

Interieur du HLM, Credits mairie de Paris


>> A lire aussi : Habitat participatif : plusieurs décrets publiés dans les prochains mois

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X