Ile de la Cité : le coeur de Paris se refait une beauté

Maude Sebaihi • 15 Février 2017 • 16:52

35 propositions concernant les nouveaux aménagements de l'Ile de la Cité d'ici 2040, ont été présentées mardi 14 février par le chef de l'Etat à la Conciergerie, elle-même au coeur de l'Ile. Ces idées d'aménagement seront visibles jusqu'au 17 avril 2017 à travers l'exposition " Mission de la Cité : Le coeur du coeur ".

Ile de la Cité : le coeur de Paris se refait une beautéLa nouvelle Ile de la Cité d'ici 2040, Crédits Perraultarchitecture.com

" L'avenir de l'Ile de la Cité est un enjeu majeur, non seulement pour Paris, mais pour la France toute entière " a déclaré François Hollande. 35 projets dévoilés hier par le Président ont pour but de " ré enchanter le berceau de Paris " annonce Dominique Perrault, architecte de grande renommée chargé du projet. Toutes ces initiatives seront visibles jusqu'au 17 avril à la Conciergerie, mais la possible réalisation de ces aménagements reste incertaine, à quelques mois seulement de l'élection présidentielle.

Un projet « très respectueux de l'Histoire et de l'environnement »

L'Ile qui abrite de grandes institutions comme le Palais de Justice ou la Préfecture de Police doit redevenir attractive pour les Parisiens comme pour les touristes. Selon le directeur des monuments nationaux, Philippe Bélaval, ce projet est "très respectueux de l'Histoire" mais aussi "de l'environnement".

Parmi les 35 propositions, un parvis en verre sur l'esplanade de la cathédrale Notre Dame. Le verre, matériau moderne, permettrait entre autre de rendre visible la Crypte et les fondations archéologiques de la cathédrale.

Parvis de verre sur l'esplanade Notre Dame, Crédits perraultarchitecture.com

Une autre de ces principales idées concerne les quais de seine. La mise en place d'une promenade piétonne sur les quais, allant du Louvre jusqu'à Notre Dame, est prévue ainsi que la construction de deux passerelles reliant l'Ile aux rives gauche et droite.

Une des passerelles, Crédits perraultarchitecture.com

Le projet est d' "investir la Seine par l'installation de nouvelles plates-formes flottantes sur le bras sud du fleuve accueillant piscine, cafés, ateliers...". Une proposition qui reflète l'envie de rendre ce quartier vivant. Afin de créer " le balcon de l'ile ", comme l'appellent les auteurs du rapport Belaval et Perrault, ils proposent d'ouvrir un débarcadère. Le parvis de Notre Dame serait donc accessible par bateau.

Le nouvel aménagement des quais, Crédits perraultarchitecture.com

La rue de Lutèce, elle, serait transformée en grande promenade piétonne qui relierait le palais de Justice à l'Hôtel-Dieu. Un lieu imaginé par le directeur des monuments nationaux " à l'image de la Place St Marc à Venise ".

La place de Lutèce, Crédits perraultarchitecture.com

Devenir un " vrai quartier "

L'objectif de cette initiative est de redonner à l'Ile de la Cité une dynamique. Moins de 1000 personnes habitent, en effet le " coeur du coeur " de la Capitale et les deux tiers n'y passent que quelques jours par an. De plus, l'antique berceau de Paris n'accueille que peu de commerces. En somme, une partie de l'Ile est inondée de touristes et de travailleurs le jour, et est presque déserte la nuit. C'est un "lieu qui est au coeur de tous, mais qui a disparu du coeur de tous, car on y fait que passer" confie M. Perrault au micro de BFM, à l'image d'un quartier musée.

Le départ de certaines institutions va libérer quelque 100.000m2 d'espace, des mètres carrés qui seront utilisés pour établir des logements, des commerces et des restaurants pour donner de la vie au coeur de la Capitale.  

Un plan ambitieux à l'avenir encore incertain

L'exposition offre une vue d'ensemble sur ce que pourrait devenir le centre de Paris d'ici 2040. Mais la réalisation de ce projet reste incertaine puisque le mandat de François Hollande touche à sa fin. " Le nouveau dirigeant trouvera notre rapport sur son bureau, et il lui appartiendra d'en disposer " annonce Philippe Bélaval, interrogé par Libération. Pour le moment, le chef de l'Etat n'a demandé ni le prix du chantier, ni le plan de financement.

>> A lire aussi : Paris : voilà à quoi pourrait bientôt ressembler l'Ile de la Cité

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info