EN IMAGES. A vendre: Ancienne résidence de villégiature d'artiste du 19e siècle

Maude Sebaihi • 02 Mai 2017 • 11:39

Cette semaine, BoursedesCrédits vous fait découvrir cette ancienne bâtisse, résidence de campagne d'un artiste du 19e siècle, au coeur de la ville médiévale de Sommières, à 5 minutes à pied des commerces et à 40 minutes de Montpellier et Nîmes. Un bien disponible à la vente sur Espaces-Atypiques.

EN IMAGES. A vendre: Ancienne résidence de villégiature d'artiste du 19e siècleFaçade de la demeure de villégiature

Cette demeure de 340 m² est installée au milieu d'un jardin de plus d'un hectare joliment arboré, dans lequel sont construites des dépendances de près de 95 m², idéales pour aménager d'autres espaces de vie ou de création. L'autre élément important du jardin est la piscine en pierre, de type "bassin", qui ajoute du charme à cette ancienne demeure de villégiature.

La rénovation de cette bâtisse du siècle dernier, effectuée par un architecte en 2010, a su combiner charme de l'ancien, avec la façade en pierre d'époque, et esprit contemporain avec de grandes verrières et l'utilisation de couleurs claires.

Un plateau sous toiture de 100 m²

A l'intérieur, la demeure s'ouvre sur un séjour spacieux de 79 m² avec une cheminée et un accès direct au jardin verdoyant et à la piscine en sol. Au sein de cet espace, une cuisine aux équipements modernes. Une orangerie de 67 m², baignée de lumière, complète cet espace du rez-de-chaussée.

Le bel escalier en pierre dessert un premier étage où se trouvent deux espaces nuits distincts. Le premier se compose d'une suite parentale avec salle de bains et dressing. Dans l'autre espace, se trouvent 3 grandes chambres munies d'une salle d'eau.

Enfin, un dernier niveau propose un plateau sous toiture de 100 m², idéal pour aménager un nouvel espace de vie selon ses goûts.  

Prix de vente : 798.000 euros 

 

A lire aussi : EN IMAGES. A vendre : magnanerie du XVIIème siècle rénovée et sa piscine à débordement

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info