EN IMAGES. À vendre : l'appartement le plus cher de l'Histoire des États-Unis

Luigi Delmet • 28 Janvier 2019 • 14:24

Précédemment détenu par le milliardaire Barry Rosenstein, avec un bien acheté 137 millions de dollars sur Long Island, le record de prix d'un logement aux États-Unis vient d'être largement dépassé par un achat hors norme à New York.

EN IMAGES. À vendre : l'appartement le plus cher de l'Histoire des États-UnisUne vue d'artiste du futur gratte-ciel à New York

238 millions de dollars. C'est la somme déboursée par Kenneth Griffin pour l'acquisition d'un appartement gigantesque en plein New York. Ce milliardaire, fondateur du hedge fund Citadel LLC, a investi dans un quadriplex au coeur d'un futur gratte-ciel encore en construction.

Vue sur Central Park

Les travaux du 220 Central Park South devraient s'achever cette année. C'est à partir de là que le milliardaire pourra profiter de son « pied-à-terre » new-yorkais. Celui-ci s'étend du 50e au 53e étage du building. La surface habitable, 2.100 m², y est énorme. Cela explique en partie que le prix le soit aussi.

On trouve dans ce vaste ensemble de très nombreuses pièces, avec entre autres, 16 chambres, 17 salles de bains, 5 balcons et une terrasse qui surplombe Central Park. Cette vue imprenable sur le plus célèbre espace vert américain termine de donner à ce bien une très forte valeur.

Recordman

Son propriétaire n'en est pas à son coup d'essai. Kenneth Griffin a en effet déjà attiré l'attention à plusieurs reprises avec d'autres gros achats. L'entrepreneur, dont la fortune est estimée à un peu moins de 10 milliards de dollars (8,7 milliards d'euros), a par exemple investi 109 millions d'euros dans l'acquisition récente d'un manoir de 1.800 m² à Londres.

Il a aussi mis 52 millions d'euros sur la table pour plusieurs étages d'un immeuble à Chicago, ou encore, 53 millions d'euros pour un appartement à Miami. À 50 ans, Kenneth Griffin a de quoi faire des jaloux.

En plus des centaines de millions d'euros alloués à l'immobilier, le milliardaire détient aussi une incroyable collection d'art, avec notamment le tableau « Interchange » de Willem de Kooning ou « Number 17A » de Jackson Pollock. Ces deux oeuvres ont coûté 500 millions de dollars, ce qui représente, à peu près, 438 millions d'euros. Il s'agit, encore une fois, d'un record, mais cette fois en matière de transaction d'art.

Prix : 209.000.000 €

Vue d'artiste d'un des futurs appartement du 220 Central Park South

À lire également >> EN IMAGES. À vendre : maison sous un viaduc ferroviaire à Londres

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info