EN IMAGES. A vendre : Little Ross, une île écossaise de 29 hectares

Maude Sebaihi • 18 Juillet 2017 • 18:11

Une île insolite, au large de la côte sud de l'Ecosse, a fait son entrée sur le marché de l'immobilier pour la somme de 365.690 euros. Cette propriété présentée par l'agence immobilière Galbraith, s'étend sur 29 hectares et abrite un phare célèbre.

EN IMAGES. A vendre : Little Ross, une île écossaise de 29 hectaresL'île de Little Ross, Credits Galbraith

Envie de tranquillité ? Cette île du sud de l'Ecosse est faite pour vous. Récemment mise en vente par l'agence immobilière Galbraith, elle fait une superficie de 29 hectares et a été mise sur le marché à 325.000 livres, soit 365 690 euros.

Les acheteurs potentiels ont été avertis par les agents immobiliers, qu'il valait mieux qu'ils possèdent leur propre bateau, puisqu'ils en auront besoin pour atteindre l'île, dont l'accès peut éventuellement se faire par hélicoptère.

Une île monument historique au passé mouvementé

Construit par un ingénieur et utilisé pour la première fois en 1843, le phare n'est pas inclus dans la vente. Il a été entièrement automatisé dans les années 1960. Totalement déconnectée des réseaux, l'île est alimentée en électricité principalement grâce à l'énergie solaire. Elle est composée d'une propriété habitable, comprenant un cottage classé monument historique, ainsi qu'une cour extérieure.

"Les îles privées sont rares sur le marché immobilier, surtout à un prix abordable, et en particulier une qui possède une maison habitable", a déclaré David Corrie, un agent expérimenté de l'agence.

En 1960, le phare de 20 mètres de haut est apparu dans la presse nationale écossaise après que Hugh Clarke, un des gardiens du phare, ait été retrouvé mort par deux personnes venues en visite. Après une recherche intensive, l'autre gardien a été reconnu coupable du meurtre de son collègue et a été condamné à la potence, puis à l'emprisonnement à vie.

>> A lire aussi : EN IMAGES. Un oeuf architectural va sortir de terre à Bombay

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info