Immobilier : plus de 10.000 euros le m2 moyen à Paris cet été

Lisa Niquet • 27 Mai 2019 • 15:42

La barre des 10.000 euros le m² moyen devrait être franchie au cours de l'été dans la Capitale, d'après l'étude des Notaires du Grand Paris, dévoilée le 23 mars. En effet, le baromètre indique 9.680 euros le m² à Paris au 1er trimestre 2019.

Immobilier : plus de 10.000 euros le m2 moyen à Paris cet étéÀ Paris, le prix au m2 devrait dépasser les 10.000 € en moyenne au cours de l'été.

Ce n'est plus un mythe. Selon le rapport des Notaires du Grand Paris publié le 23 mars, le cap symbolique des 10.000 euros le m2 moyen dans la capitale devrait être atteint au cours de la période estivale de l'année.

Tous les arrondissements au-dessus de 8.000 € le m²

Il serait désormais inenvisageable de trouver un arrondissement parisien à moins de 8.000 euros le m2. Sur tous les secteurs, huit seraient donc au-dessus de 11.000 euros le m2. À savoir, le 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e et 8e arrondissement de Paris, sachant que le plus onéreux reste le 6e avec 13.880 euros le m2.

Le "croissant" de la moitié Est de la Capitale conserve les prix les plus bas. Pourtant, ils sont tous au-dessus de 8.000 euros le m². Il faut maintenant compter 8.350 euros et 8.220 euros le m2 en moyenne pour le 19e et le 20e. À noter, ce sont les quartiers les moins chers de Paris.

Aussi, les volumes des ventes se stabiliseraient enfin, avec 8.660 ventes en un an. L'activité resterait cependant en recul de 5 % par rapport aux volumes observés sur la période 1999-2007. Cet intervalle marquait un nombre très élevé de ventes et des prix en hausse.

Une hausse annuelle de 6,4 % à Paris ce trimestre

Par ailleurs, l'augmentation n'est pas prête de s'arrêter d'après les experts. Selon leurs avant-contrats, le coût au m2 en juillet serait fixé à 9.990 euros. Les professionnels enregistrent une possible hausse annuelle de 6,6 % en juillet 2019. Ainsi, comparés aux prix du cycle de 2015, ceux de cette année auraient bondi de 27 %.

De plus, les anciens appartements parisiens auraient pris beaucoup de valeur en un an. Les Notaires du Grand Paris annoncent une augmentation de 6,4 % soit 9.680 euros le m2 dans la Capitale contre 4,6 % en Île-de-France soit 6.010 euros le m2.

Toutefois, cet accroissement constant des prix, principalement en région parisienne, constitue une « force de rappel et de fragilité du marché ». De ce fait, les acquéreurs dépendraient plus encore des taux d'intérêt pour mener à bien leur projet. C'est pourquoi il est important de trouver le crédit adéquat à son profil d'acquéreur le moment venu.

Quels sont les quartiers les plus abordables ?

Toutefois, certains quartiers restent abordables. Nous vous avons dressé la liste des quartiers les moins coûteux, avec de fortes évolutions sur cinq ans, d'après le baromètre :

  • La Villette : située dans le 19e, le prix au m2 atteint les 7.970 €.
  • Saint-Fargeau : situé dans le 20e, le coût au m2 est de 7.810 €.
  • La Goutte-d'Or : situé dans le 18e, il faut compter 7.700 € le m2.
  • La Chapelle : située dans le 18e, la facture au m2 touche les 7.340 €.
  • Pont de Flandre : situé dans le 19e, il faut prévoir 6.810 € le m2.

>> À lire également :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info