Immobilier : le CLCV réclame un gel des loyers

La Rédaction • 24 Mai 2022 • 17:40

Face à une inflation toujours plus importante, l'association de consommateurs CLCV a réclamé un gel des loyers rapide. Explications.

Immobilier : le CLCV réclame un gel des loyers

L'inflation a fait un retour fracassant dans la vie des consommateurs français. Et ils ne sont pas les seuls à être inquiets. En matière d'immobilier, les professionnels du secteur redoutent également une dégradation de la situation. Certains craignent aujourd'hui une envolée du prix des loyers.

Une hausse de 5 % d'ici la fin de l'année ?

Selon l'association de consommateurs CLCV, la hausse pourrait atteindre 5 % d'ici la fin de l'année. Du jamais-vu depuis 2009. Une situation qui sera, selon l'association, intenable pour les locataires qui auront du mal à faire face à ces augmentations :

 « L'évolution de l'APL, indexée sur l'inflation, ne peut suffire et ne couvrira qu'une partie des hausses constatées. Par ailleurs, de nombreux ménages sont exclus des APL en raison des plafonds de ressources très faibles pour en bénéficier », détaille ainsi l'association.

Un gel des loyers de 12 mois

Le CLCV alerte donc sur un risque d'augmentation des impayés. Elle demande donc, comme la confédération nationale du logement, un gel des loyers de 12 mois à partir du 1er juillet, tant pour le secteur privé que social.

L'association demande également de nouvelles réflexions sur les modalités de révision des loyers. Malgré l'urgence de la situation, il reste désormais à savoir si l'appel sera entendu ou s'il restera un simple pavé dans la mare.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info