Immobilier : faut-il attendre une baisse des prix après la crise pour acheter ?

Mickaël Touré • 08 Avril 2020 • 13:49

Malgré une baisse annoncée des prix après la crise, attendre pour acheter reste un pari risqué. Explications.

Immobilier : faut-il attendre une baisse des prix après la crise pour acheter ?

À l'heure actuelle, beaucoup d'acteurs du marché immobilier sont dans l'expectative en ce qui concerne l'après-crise. Va-t-on assister à une baisse des prix ? Quel sera le comportement des banques en matière de crédit immobilier ? Les taux immobiliers vont-ils rester bas ? Pour le moment, difficile de répondre à ces questions.

En cela, miser sur une baisse des prix après la crise pour entreprendre un achat immobilier pourrait bien s'avérer être un pari risqué.

Une baisse des transactions...

Au rayon des certitudes, on peut dire sans risque que l'année 2020 se traduira par une baisse des transactions. Interrogé  à ce sujet par BFM Business, le président de Century 21, Laurent Vimont table ainsi sur une baisse de volume de ventes en 2020 « entre 15 et 20% » par rapport à 2019.

Il rappelle néanmoins que l'année dernière ayant été une année exceptionnelle au niveau des transactions, même avec une baisse de cette ampleur les chiffres de l'année 2020 resteront convenables.

... mais pas forcément une baisse des prix

A contrario, difficile d'être catégorique sur l'évolution des prix immobiliers. Selon Laurent Vimont, cette évolution dépendra de plusieurs facteurs.

En effet, la durée de confinement, l'évolution des taux, le comportement des banques et des emprunteurs sont autant d'éléments qui peuvent influencer les prix. Ainsi, miser sur une baisse des prix pour acheter un bien est, selon lui, « un coup de poker risqué ».

Reste que pour le  moment, l'activité des agences immobilières est en forte baisse, comme le constate la FNAIM. Alors qu'il est difficile d'obtenir un crédit immobilier actuellement, beaucoup de futurs acheteurs préfèrent décaler leur projet immobilier.   

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info