Immobilier : le marché peine à reprendre des couleurs

La Rédaction • 16 Septembre 2021 • 14:41

Bien que les ventes recommencent, le marché du logement neuf ne parvient pas à retrouver ses niveaux d'avant-crise. Explications.

Immobilier : le marché peine à reprendre des couleurs

Sans aller jusqu'à affirmer que les logements neufs ne séduisent plus, on constate qu'ils séduisent moins. Même si, au premier semestre, 70 402 logements neufs ont été vendus, soit une hausse de 21,9 % sur un an, le marché peine à retrouver son niveau d'avant la crise sanitaire.

Pour preuve, malgré cette hausse, on constate une baisse de 12 % par rapport au premier semestre de 2019.

Des difficultés déjà perçues avant la crise

Ainsi, il s'avère difficile de justifier cette baisse du marché uniquement par la crise sanitaire. Depuis plusieurs années, le marché du neuf est moins dynamique. Entre le deuxième trimestre 2018 et le deuxième trimestre de 2021,  l'offre commerciale a chuté de 27,8 % selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), soit 32 000 logements en trois ans.

Pour la FPI, certains élus locaux auraient leurs parts de responsabilité dans cette baisse. Selon les promoteurs, certains élus se montreraient plus que frileux au moment de délivrer les permis de construire. Pour preuve, ils ont baissé d'un quart sur les trois dernières années.

Les mises en vente, qui indique le niveau de l'offre, ont, quant à eux, chuté de 21,1 % au premier semestre par rapport à la même période en 2019. Cela n'empêche pas les prix de progresser, même si cette hausse est moins importante que pour les logements anciens.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info