Immobilier : un projet de gratte-ciel flottant qui "purifie l'environnement"

Maude Sebaihi • 24 Avril 2017 • 17:12

Cette année, le gratte-ciel flottant « Heal-Berg » imaginé par l'architecte Italien Luca Beltrame et l'Autrichien Saba Nabavi Tafreshi, a été plébiscité par le jury du concours Skyscraper competition, notamment pour son caractère innovant en faveur de l'environnement.

Immobilier : un projet de gratte-ciel flottant qui "purifie l'environnement"

Le projet "Heal-Berg", des mots anglais "heal", guérir, et "berg", contraction d'"iceberg", a été imaginé par les architectes Luca Beltrame et Saba Nabavi Tafreshi comme un building flottant novateur où la priorité est faite à l'environnement. Il a été récompensé par le jury du concours Skyscraper competition.

"Un projet de gratte-ciel prévoit d'accueillir un concentré de technologies permettant de respecter et d'assainir l'environnement", explique le site Science Post.fr.

Credits Skyscraper competition

Un impact positif sur l'environnement

"Sa mission principale sera de purifier l'air de son environnement immédiat en utilisant des lasers inventés par l'Université de Californie dont le but est de capter le dioxyde de carbone, de le filtrer et de le transformer en oxygène", explique Science Post. 

L'édifice sera entièrement construit via l'impression 3D, en graphène, un matériau très résistant mais léger. De plus, il utilisera des énergies dites "vertes", issues "de diverses innovations dont certaines sont encore à l'étude ou en cours de réalisation".

Des "hyperloops" pour circuler

Le projet des deux architectes est ambitieux, car il fait appel à des technologies en pleine évolution. Ainsi, pour se déplacer hors de l'immeuble, les habitants prendront un "hyperloop". Il s'agit d'un moyen de transport imaginé par l'ingénieur Elon Musk, pouvant circuler deux fois plus rapidement qu'un avion, grâce à l'énergie solaire. Un système encore expérimental.

Credits Le Figaro

Enfin, pour circuler au sein de l'édifice, les habitants pourront emprunter des drones. En somme, ce projet n'est encore qu'hypothétique, puisque sur le site du concours, on peut lire qu'il ne verra pas le jour avant 2039.

>> A lire aussi : Immobilier : Nexity Lab, nouveau fief de l'innovation

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info