Immobilier : les sous-sols Londoniens font leur trou

Thomas Saint-Antonin • 30 Mai 2018 • 16:26

Les millionnaires de la capitale anglaise s'offrent le droit de rêver encore davantage en faisant construire piscines et autres musés privés sous leur propre habitation. Ces souterrains se développent et gagnent du terrain depuis une dizaine d'année.

Immobilier : les sous-sols Londoniens font leur trou15.289 mètres, voilà la longueur cumulée totale de ces sous-sols Londoniens

Les fortunes Londoniennes ont désormais un nouveau hobby, creuser des sous-sols luxueux pour vaquer à leurs occupations et profiter de leurs loisirs. D'après les chercheurs de l'Université de Newcastle, pas moins de 4650 constructions de ce type ont vu le « jour » depuis 2008, et le mouvement ne semble pas prêt de s'essouffler. Partez à la découverte de cette nouvelle mode, ensevelie quelques pieds sous terre.

De la salle de sport au salon de coiffure

Entre cinémas, piscines et caves à vin, les Britanniques ne se refusent rien. Et ce sont dans les quartiers aisés de la capitale anglaise que ces lieux insolites prennent place. Chelsea, Kensington, et Westminster sont les « boroughs » massivement plébiscités, et regroupent pas moins de 112 constructions de ce type.

En première position, ce sont les salles de sport qui retiennent l'attention des Londoniens en vue des travaux d'aménagement de leurs sous-sols. Viennent ensuite les cinémas, puis les piscines qui restent un grand classique, apprécié de cette caste-là. Les hammams et saunas sont également désirés, au même titres que les chambres du personnel de maison ou encore les parkings. Enfin, certains soubassements accueillent même des salons de coiffure, en atteste la diversité des projets de chacun.

15.000 mètres de sous-sols

La plupart de ces habitations ne possèdent qu'un étage, mais les plus fortunés ne se font pas prier et s'enfouissent jusqu'à 18 mètres sous terre, ce qui correspond à trois niveaux souterrains.

Cette nouvelle tendance a toutefois émergé suite à la difficulté d'obtenir un permis de construire pour réaliser une extension sur le côté de sa résidence ou pour la surélever. Même pour les portefeuilles les plus garnis, les prix du luxe sont devenus inabordables, les propriétaires privilégient donc l'agrandissement de leur demeure à l'achat d'un nouveau bien.

Enfin, et malgré les nombreux avantages qu'en tirent les propriétaires, ces chantiers provoquent de nombreux problèmes entre riverains. Entre effondrements et nuisances sonores, la colère gronde et la presse anglaise se déchaîne.

>> A lire aussi > Immobilier : Découvrez une maison à 10.000 milliards d'euros le mètre carré

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info