Immobilier neuf : des ventes à la hausse en Île-de-France

Hugo Eugene • 10 Mars 2016 • 17:52

Avec 15.343 logements vendus en 2015, soit 18% de hausse par rapport à 2014, l'immobilier neuf entame l'année 2016 sous les meilleurs auspices. Les prix doivent rester stables et l'offre de logements doit se renouveler.

Immobilier neuf : des ventes à la hausse en Île-de-France2015 restera comme un excellent millésime pour l'immobilier neuf en Ile-de-France

L'an dernier, 15.343 logements neufs ont été vendus en région parisienne. Une hausse importante de 18% par rapport à 2014, selon une étude des Agences départementales d'information sur le logement (Adil) de l'Ile-de-France, publiée ce mercredi. La progression, due aux taux bas, au dispositif Pinel et au succès du Prêt-à-taux-zéro (PTZ), concerne tous les départements sauf l'Essonne qui recule de 14%.

Evolution des ventes de logements neufs en Ile-de-France. Source : Adil

En ce qui concerne les mises en vente, 17.056 logements ont été proposés aux acquéreurs. Un bond de 33% par rapport à 2014. "Les promoteurs ont privilégié le territoire du Grand Paris, comme en témoigne l'apport conséquent dans les Hauts-de-Seine (2.781 commercialisations, hausse de 44% sur un an), en Seine-Saint-Denis (2.617 mises en vente, hausse de 23%) et le Val-de-Marne (2.567 mises en vente, hausse de 74%)", précise l'étude.

>> Lire aussi : Logement neuf : le nombre de mises en chantier en progression

Une offre à la hausse, des prix stables, de belles perspectives pour 2016

L'offre est aussi à la hausse. Fin 2015, elle a atteint 18.962 logements, progressant de 10% sur un an. Le stock est essentiellement composé d'appartements puisque seules 1186 maisons sont disponibles à la vente. Pour la région, chaque département compte 12 à 16% de programmes neufs. Des données largement supérieures à celle de la capitale qui propose 644 logements disponibles fin 2015, soit 3% de l'offre régionale.

Une tendance qui peut remercier une hausse modérée des prix. Sur l'ensemble de la région, le mètre carré n'a ainsi progressé que de 1% sur un an. Les différences entre départements sont aussi très importantes. A Paris par exemple, le prix du mètre carré augmente de 4,3% quand il descend de 2,8% dans le Val-d'Oise.

Evolution du prix moyen des appartements en Ile-de-France. Source : Adil

Une tendance à la hausse qui devrait se poursuivre en 2016. "Plusieurs indicateurs laissent présager d'une bonne conjoncture immobilière" explique les Adil. Premièrement, grâce à la stabilité des taux. Deuxièmement grâce au dispositif Pinel qui promet de séduire encore plus d'investisseurs dans le locatif. Et troisièmement, parce que la version 2016 du PTZ "rehausse le pouvoir d'achat des primo-accédants", conclut l'étude.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info