Que peut-on inclure dans un prêt travaux ?

Malu Benjamin • 09 Mars 2020 • 12:28

Pour obtenir un prêt travaux, certaines conditions quant à l'utilisation des fonds doivent être remplies. Un projet de travaux doit être présenté à l'établissement de crédit. Que peut-on y inclure ?

Que peut-on inclure dans un prêt travaux ?Les prêts travaux permettent le financement de divers projets pour l'amélioration de votre résidence principale ou secondaire. © Ricky Singh

Souscrire un prêt travaux permet de financer ses travaux de manière complète. Cet emprunt se destine tant au financement des biens d'équipement que de la main d'oeuvre nécessaire à  la réalisation des travaux.

Le crédit travaux est un type de prêt personnel, dit crédit affecté, étant donné que sa destination est prédéterminée à l'heure de la demande de prêt. La somme empruntée pourra généralement être remboursée sans empêchements en cas de non-réalisation des travaux.

De la même manière que pour un crédit personnel, le montant total de ce prêt est plafonné à 75 000 euros. Il est amortissable et son taux d'intérêt est soumis au TAEG (ou taux annuel d'effectif global).

À quoi se destine le crédit travaux ?

Contrairement à d'autres types de prêts – comme le crédit immobilier – dont l'affectation est unique, contracter un crédit travaux plusieurs permet de financer tant le matériel de construction, que des prestations simultanément.

Le déblocage des fonds reste en revanche soumis à la remise de justificatifs à l'organisme prêteur de la part de l'emprunteur, à différence du crédit personnel non affecté.

Le souscripteur pourra envisager d'effectuer des travaux d'embellissement ou bien d'isolation thermique avec ces fonds. Les travaux d'entretien, d'agrandissement ou encore un projet de rénovation peuvent, eux aussi, être financés par ce crédit affecté.

Les travaux d'isolation thermique sont souvent effectués dans le cadre de travaux d'économie d'énergie, permettant d'améliorer la performance énergétique de la résidence en question. Le taux de ces types de travaux est régulé par l'État. Lorsque ces travaux de rénovation énergétique sont destinés à une habitation construite avant 1990, ceux-ci sont même éligibles à l'éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro.

Enfin, les services et les prestations nécessaires à la concrétisation du projet de rénovation sont également finançables par un prêt travaux.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info