Infographies : Zoom sur le succès du crédit immobilier

Timothée Talbi • 04 Juin 2018 • 11:53

Alors que les prix de l'immobilier poursuivent leur inflation, les taux d'emprunt sont eux exceptionnellement bas depuis plusieurs mois. Si cette situation se dirige vers une fin imminente, les Français ont pourtant su en profiter en 2017 en ayant massivement recours au crédit immobilier.

Infographies : Zoom sur le succès du crédit immobilierTandis que l'apport personnel n'est pas systématiquement fourni par les acheteurs français, ces derniers ont en revanche recours de manière croissante au crédit immobilier et ce, sur des durées de plus en plus longues.

L'année dernière, près d'un million de logements, 986.000 pour être exact, ont été achetés par les Français avec des disparités de prix selon la nature du bien immobilier. En effet, le prix moyen d'acquisition était de 190.000 euros pour un appartement et de 250.000 euros pour une maison.

Quatre Français sur cinq ont puisé dans leur épargne pour financer leur achat immobilier mais l'information la plus importante concerne le crédit immobilier. Et pour cause, ce dernier est à présent plus prisé que l'épargne en tant que source de financement puisque 86% des acheteurs ont souscrit à un prêt immobilier et 40% des propriétaires en ont actuellement un en cours

Un allongement de la durée d'emprunt et une utilisation disparate de l'apport personnel

Au cours des quatre dernières années, cette durée d'emprunt a augmenté de plus d'un an, quatorze mois plus précisément. Ainsi, elle est supérieure à vingt ans pour près de deux contrats de crédit immobilier souscrits sur trois et il est même désormais possible d'en trouver pour des durées allant jusqu'à 35 ans.

Cependant, opter pour une durée d'emprunt longue a des conséquences au niveau des taux pratiqués car les deux sont positivement corrélés. Concrètement, les taux s'élèvent en moyenne à 1,45% sur 15 ans, 1,65% sur 20 ans et 1,85% sur 25 ans

Outre le recours au crédit immobilier, les particuliers peuvent avoir recours à leur épargne au moins partiellement pour financer leur achat de bien immobilier. Cet apport personnel est inclus par un Français sur deux mais à des niveaux très variables. Dans plus de quatre cas sur dix, il est inférieur à 10% de la valeur du bien immobilier. Pour un tiers des cas, il vaut entre 10 et 30% de la valeur. Enfin, un quart des acquisitions est financé par un apport personnel équivalent à au moins 30% de la valeur du logement, dont la moitié à plus de 50%.

L'apport personnel permet de prétendre à des taux plus intéressants mais n'est néanmoins pas indispensable. De plus, de nombreux prêts existent pour faciliter l'accès à la propriété tels que celui à taux zéro, le prêt action logement ou encore le prêt action sociale ainsi que l'accession HLM.

>> Pour aller plus loin : Crédit immobilier : chaque Français doit en moyenne 15 000 euros

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info