Et si vous investissiez dans un parking ?

Johan Garcia • 24 Septembre 2014 • 08:50

Le marché des places de stationnement ne connait pas la crise dans les grandes villes. Avec un prix d'investissement plus accessible, la rentabilité est souvent bien supérieure à celle d'un placement classique. La législation est aussi beaucoup plus souple que pour l'immobilier locatif.

Et si vous investissiez dans un parking ?Investir dans une place de parking, c'est aussi moins de charges et de frais d'entretien

Parking, box, garage. Ces solutions d'investissements originaux sont peu connues, mais pourtant très lucratives avec un retour rapide sur investissement. Face à la hausse des prix de l'immobilier ces dix dernières années, beaucoup de ménages n'ont plus les moyens d'investir dans la pierre. Résultat les volumes de ventes sont au plus bas et l'investissement locatif en pâtit.

Si ce type de placement représentait 17% des logements construits en 2011, il a chuté à 12% en 2014, selon une étude du Crédit Foncier. En cause, une fiscalité qui évolue fréquemment et qui peut rebuter les investisseurs. La loi Alur sur l'encadrement des loyers est, par exemple, pointée du doigt. Dans ces conditions les ménages sont toujours plus nombreux à ce tourner vers des solutions alternatives.

« Recherche place de parking »

Les annonces sont très fréquentes dans les grandes villes, Paris en tête, où le nombre de places de stationnement a chuté de 15% en dix ans, soit 23.000 en moins. Il est fréquent pour les automobilistes des grands centres urbains de chercher pendant plusieurs dizaines de minutes une place de parking, la plupart du temps payante. Excédés par cette situation, nombre d'entre eux sont donc à la recherche d'une place à louer ou à acheter.

Une place qui s'acquiert en moyenne pour 26.000 euros dans la capitale. Des prix qui peuvent sensiblement augmenter, et même doubler selon les quartiers. En cause, la rareté de l'offre de parkings à Paris qui a entraîné une augmentation du prix de 30% ces dix dernières années. En province, le prix moyen atteint lui les 15.000 euros.

Cöté retour sur investissement, le loyer est en moyenne de 120 euros par mois dans la capitale et 80 en province. Un emplacement peut rapporter un rendement tablé entre 6% et 10% par an. Un taux donc très attractif s'il est comparé à d'autres produits de placements ou à l'investissement immobilier locatif, qui atteint plutöt les 3 à 5% de rendement annuel en moyenne.

Bonus, une place de parking, c'est aussi moins de charges, de frais d'entretien et souvent moins de travaux à effectuer. Atout non-négligeable pour beaucoup de propriétaires, le changement de locataire est beaucoup plus souple que dans l'immobilier, puisque le propriétaire-bailleur peut résilier le bail tous les trois mois.

Box ou parking ?

Les box fermés sont plus rares en centre-ville et souvent jusqu'à 20% plus chers qu'un emplacement extérieur. Des prix qui fluctuent aussi en fonction des services qui sont associés au bien : gardiennage, vidéosurveillance, accès sécurisé, etc.

Les box peuvent toutefois attirer une clientèle différente des parkings. En effet, ces emplacements sont très recherchés puisqu'ils peuvent servir d'espace de stockage en complément des caves, trop petites ou tout simplement inexistantes dans les immeubles des grandes villes.

Quel financement ?

Mieux vaut toutefois posséder un apport pour investir dans un parking ou un box. En effet, « les banques sont frileuses pour financer ce type d'investissement, pourtant ultra-rentable », regrette Arsalain El Kessir, Président de BoursedesCrédits.

« Les banques ont une approche prêt personnel, et non crédit immobilier, alors qu'il s'agit bien d'un investissement immobilier », ajoute-t-il. Des prêts à la consommation qui auront donc des taux d'intérêts plus élevés (autour de 7%) que ceux proposés lors d'un emprunt immobilier (2,70%). Seule exception, « dans le cas d'investisseurs plus aguerris qui feraient ce type d'investissement à travers une société civile immobilière » conclut Arsalain El Kessir.
 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info