Logement : comment les parkings parisiens répondent au manque d'espace

Etienne Nicolas • 02 Mai 2018 • 10:02

Face au manque d'espace dans la capitale en ce qui concerne la création de nouveaux logements, de plus en plus de parkings sont réquisitionnés. Cela pose-t-il un problème aux usagers d'automobiles ?

Logement : comment les parkings parisiens répondent au manque d'espace

A l'instar de Hong Kong, Paris connaît aussi de nouvelles formes de logements. Et la reconversion de garages inutilisés semble être la solution – comme en témoigne une étude de l'INSEE publiée en 2014 : seuls 36,8% des ménages parisiens possèdent une voiture. En plus de créer des futurs logements, le fait de les transformer plutôt que de les détruire permet de réaliser des économies de 40% d'émissions de CO2 selon Raphaël Menard, président d'Elioth Ingénieurs. D'autre part, ce dernier déplore que la plupart des propriétaires préfèrent détruire leur garage : « Transformer un garage en logement est le programme le plus complexe d'un point de vue technique, usages et normes ». Depuis 2010, une dizaine de chantiers a vu le jour.

Des travaux financés par la ville de Paris

Notamment celui du bailleur social Elogie-Siemp qui a inauguré deux anciens immeubles Haussmanniens, un ancien garage et son parking aérien réalisés par Laurent Niget au 151 rue du Faubourg Poissonnière (IXe arrondissement de Paris). Les deux bâtiments offrent 34 logements sociaux qui ont gardé leur style industriel d'origine. L'opération a coûté 10 millions d'euros, financé à 25% par la ville de Paris et a duré 21 mois. 80% de ces appartements sont déjà habités par des familles aux « revenus modestes » explique Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris chargé du logement.

50 Rue de la Pompe Crédit photo : capture d'écran via Google Maps

Ancien garage Renault transformé en logements au 50 Rue de la Pompe. Crédit photo : capture d'écran via Google Maps

Autre exemple, un garage Renault présent depuis 70 ans rue de la Pompe dans le XVIe arrondissement a été transformé en 80 logements, dont 42 à acheter et 38 logements sociaux, et une crèche de 38 places. D'autres opérations ont été réalisées, d'autres sont toujours en cours comme la transformation d'un ancien garage Mercedes rue Cardinal Lemoine dans le Ve (fin des travaux prévue en 2019). Une trentaine d'autres sites, dans Paris, sont déjà à l'étude pour de futures opérations.

>> A lire aussi > Un projet de villes dortoirs près de Hong Kong crée la controverse

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info