Un projet de villes dortoirs près de Hong Kong crée la controverse

Etienne Nicolas • 26 Avril 2018 • 14:19

Le gestionnaire des réseaux ferrés de Hong Kong projette de construire des villes dortoirs en périphérie. Il est accusé de ghettoïser les plus pauvres et de compromettre l'autonomie de la ville.

Un projet de villes dortoirs près de Hong Kong crée la controverse

Selon le journal South China Morning Post, la MTR Corporation, gérante du réseau métropolitain de Hong-Kong discuterait avec son homologue chinois pour explorer les régions au sud de la Chine qui pourraient être utilisées comme villes dortoirs. Les régions en question seraient le district de Nansha et la ville de Foshan qui se situent dans la province de Guangdong, frontalière de Hong Kong – où les prix sont bien plus abordables.

Ce projet arrive simultanément au moment où Pékin étend son emprise sur l'ancienne colonie britannique et certains opposants dénoncent le projet. La député démocrate Claudia Mo a réagi : « C'est une nouvelle tentative d'intégrer et de continentaliser Hong Kong ».

Pénurie d'appartements abordables

Le prix du mètre est très couteux et il s'y trouve les ventes immobilières les plus chères au monde avec notamment la vente l'an dernier de deux appartements au Mont Nicholson pour 121 millions d'euros. A l'inverse, l'écart des richesses a atteint un point jamais vu depuis 50 ans. Les promoteurs immobiliers locaux et le gouvernement sont accusés de collusion et de ne pas suffire au besoin croissant de logements sociaux.

La MTR Corporation auraient pour but de construire des résidences « avec une ambiance hongkongaise » selon le SCMP. Les jeunes et les retraités seraient les premières cibles et elles accueilleraient des services de santé et des commerces à proximité.
Si certains voient le mérite du projet, d'autres le ridiculisent sur internet. L'AFP relaie ainsi le commentaire d'un internaute du site du SCMPO : « Pourquoi Séoul ne construirait-il pas Séoul Ville en Corée du Nord ? ».
Dans le but de rendre d'autres futures logements - proposés par divers groupes immobiliers - au-dessus des ports accessibles, le patron de la MTR propose aussi de les relier au réseau ferroviaire.
Simultanément, le gouvernement hongkongais prévoit de lancer une consultation publique sur 18 propositions , déjà critiquées, dans le but de désengorger la ville pour y construire des logements.

 >> A lire aussi > Les 10 acquisitions immobilières les plus chères de 2017

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info