Plus de la moitié des Français optimistes sur l'évolution du marché de l'immobilier

Jacques-Olivier Busi • 21 Juin 2016 • 10:57

Selon un sondage BVA pour Foncia paru aujourd'hui, 55% des Français se déclarent optimistes sur l'évolution du marché immobilier en 2016. Néanmoins, une certaine retenue au niveau des comportements est toujours observée en raison des coûts élevés de l'immobilier.

Plus de la moitié des Français optimistes sur l'évolution du marché de l'immobilier55% des Français se disent optimistes quant à l'évolution du marché immobilier.

Le marché de l'immobilier confirme son regain au premier semestre 2016. C'est ce que révèle un sondage BVA pour Foncia publié aujourd'hui, en dévoilant un résultat encourageant. 55% des Français se disent optimistes quant à l'évolution du marché immobilier.

Ainsi, l'année à venir serait une période faste pour investir dans la pierre. Cet optimisme s'inscrit dans une tendance à la hausse constatée depuis presque 2 ans (juillet-août 2014 : 45%).

Un contexte favorable

Les explications d'un tel positivisme reposent sur la conjoncture immobilière actuelle jugée de plus en plus favorable sur le plan du crédit et de la politique fiscale. Ainsi 75% des Français estiment que le coût du crédit est favorable à un investissement immobilier (contre 70% en octobre 2015 : +5 pts).

De plus, 52% de nos compatriotes pensent qu'il est aujourd'hui facile d'obtenir un crédit immobilier, contre 44% en octobre 2015, soit une hausse de 8 points. Un optimiste renforcé par le fait que 49% des Français considèrent que la politique fiscale actuelle est un facteur incitatif (contre 38% fin 2015 : +11 pts) à l'investissement.

>> A lire également : Marché immobilier : à quoi s'attendre en 2016 ?

Des coûts immobiliers élevés

Néanmoins, cet enthousiasme est contrasté par des coûts immobiliers jugés toujours aussi élevés, sans que cette perception évolue significativement en 2016. Dans ce sens, plus de la moitié (54%) des Français anticipent une augmentation des coûts pour se loger (contre 55% en mars 2016 et 59% en octobre 2015), un sentiment plus développé chez les locataires (64%).

Par ailleurs, 45% des personnes interrogées estiment que le prix des biens au m² n'est pas favorable à l'investissement immobilier (chiffre inchangé depuis un an). En outre, ils ne sont que 19% à compter sur une amélioration de la situation financière de leur foyer, contre 20% en mars 2016 et 16% en octobre 2015.

Ces chiffres indiquent que les coûts immobiliers élevés provoquent une stagnation des comportements en matière de transaction ou location. En dépit de l'évaluation positive du contexte immobilier par les Français, il n'y a pas de grosses évolutions. Ainsi, 1 tricolores sur 10 serait prêt à acheter ou à louer un nouveau logement pour l'occuper. Alors que moins d'1 Français sur 10 aurait l'intention d'acquérir un bien pour le proposer à la location (8%), de vendre son propre logement (8%) ou encore de céder une propriété actuellement mise en location (6%).

A noter que cette enquête réalisée par l'institut BVA, a été réalisée sur internet entre le 7 mars et le 21 mai 2016 auprès de deux échantillons de 1002 personnes, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus.

>> A lire également : Plus de 9 Français sur 10 attentifs à leur consommation d'énergie

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info