Les négociations immobilières sont-elles de retour ?

Marie Nahmias • 29 Avril 2016 • 11:14

Depuis des mois, l'écart stagnait ou se stabilisait. Selon les chiffres du baromètre du réseau Orpi, la différence entre le prix de mise en vente d'un bien et le prix final enregistré lors de la transaction est en légère hausse.

Les négociations immobilières sont-elles de retour ?Le taux moyen de négociation pour le prix d'un bien de 4,53%, selon le réseau Orpi.

Se dirige-t-on vers une hausse des marges de négociations immobilières ? A en croire le dernier baromètre d'Orpi, les signes sont mitigés. Après une longue période de baisse ou de stagnation, le réseau immobilier enregistre une hausse certes légère, mais tout de même existante.

En effet, le niveau de négociation est aujourd'hui à 4,53% sur l'ensemble du territoire, contre une moyenne nationale qui était de 4,5%. Les résultats diffèrent toutefois selon les grandes villes. Ainsi, c'est à Nice que les négociants sont les plus persuasifs, l'écart entre le prix de mise en vente et le prix réel de la vente y est de 5,26%. La deuxième ville du classement est Nantes (4,92%), suivie de près par Bordeaux (4,27%).

Moins de négociations à Paris et Lyon

C'est au contraire dans la capitale et à Lyon que les taux de négociation sont les moins importants, ils sont respectivement de 2,71% et 2,22%. Pour expliquer un écart aussi bas dans les négociations immobilières lyonnaises, Jean-Christophe Clech, à la direction de l'agence Orpi de la Place, évoque la fluidité du marché.

"Nous avons un marché très dynamique qui bouge bien et les acheteurs le savent, souligne-t-il. L'offre est sensiblement plus faible que la demande ce qui place les vendeurs en position de force mais ces derniers savent rester raisonnables", constate ce dernier, interrogé par le Figaro immobilier, partenaire du baromètre Orpi. Autre constat qui ressort de cette étude, les villes de taille moyenne peuvent enregistrer des écarts très importants. Par exemple à Boulogne-sur-Mer (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), ils ont atteint 11,2%.

>>Lire aussi :Ce qu'il faut savoir lors de la signature d'un compromis de vente

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info