Paris 6e ville la plus attractive du monde, mais en recul

Johan Garcia • 20 Mai 2014 • 10:40

Le cabinet PwC a rendu public son classement annuel des 30 grandes villes mondiales les plus attractives. Paris termine 6e du classement, en recul de deux places. En cause, les difficultés pour se loger et les embouteillages.

Paris 6e ville la plus attractive du monde, mais en reculParis 6e ville la plus attractive du monde

6e place mondiale pour la Ville Lumière, qui brille un peu moins cette année. Paris recule en effet de deux places au classement des 30 grandes villes les plus attractives dans le monde, établi par le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC), et publié dans Le Parisien ce mardi 20 mai. Sur le podium, Londres (Royaume-Uni), New-York (Etats-Unis) et Singapour remportent les trois premières places, suivies de Toronto (Canada) et San-Francisco (Etats-Unis).

Le logement et les embouteillages, points noirs de la capitale

Si Paris a reculé dans ce classement cette année, c'est avant tout à cause de deux faiblesses majeures de la capitale, le manque de logements et les nombreux embouteillages. La métropole parisienne, mauvaise élève dans ces domaines, se classe ainsi à la 14e place du classement pour ces deux indicateurs.

Paris chute même de la première à la septième place pour les critères de « qualité de vie » et de « ville la plus chère du monde ». Paris est ainsi 28e du classement pour le coût de la vie.

Ian Brossat, adjoint au maire (PC) chargé du logement admet au Parisien être « tout à fait conscients du problème ». Un « plan de bataille a été adopté, hier, au Conseil de Paris, qui prévoit la création de 10.000 nouveaux logements par an pendant six ans », ajoute-t-il auprès du quotidien.

Pour Bernard Gainnier, président de PwC France et Afrique francophone, la solution pourrait venir de la « métropole du Grand Paris, qui vise à renforcer et optimiser les transports entre périphérie et centre, [elle] pourra notamment pallier ce problème d'embouteillages », explique-t-il à l'AFP.

Médaille d'or de la couverture réseau des transports en commun

Si les Parisiens et plus généralement les Franciliens se plaignent fréquemment du réseau de transports en commun, qu'ils jugent vétuste et mal entretenu, PwC accorde toutefois la médaille d'or à Paris, qui grimpe de 5 places au classement de la couverture du réseau.

Le cabinet classe également la capitale parmi les cinq meilleures villes concernant les systèmes de transports publics et les taxis.

Satisfaction supplémentaire, la Ville Lumière termine tout simplement première du classement en termes de capital intellectuel et d'innovation, devant des villes comme San-Francisco (Etats-Unis), Los-Angeles (Etats-Unis) et Londres (Royaume-Uni).

Le classement des universités françaises et leur qualité, le nombre de bibliothèques et de diplömés de l'enseignement supérieur font briller Paris dans ce classement.

Point négatif, la capitale passe de la 2e à la 4e place concernant la puissance économique. En cause, les charges qui pèsent sur les entreprises et de la faible croissance du PIB.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info