Le prêt instantané est-il risqué ?

Mickaël Touré • 19 Février 2020 • 15:42

Un besoin urgent de liquidités ? Depuis peu, de nombreux établissements proposent de souscrire à des prêts instantanés pour faire face à une dépense imprévue.

Le prêt instantané est-il risqué ?

Pas toujours facile de faire face à une dépense imprévue. Dans certaines situations, le déblocage rapide d'une somme d'argent peut permettre de se sortir d'une situation délicate. Aujourd'hui, de plus en plus d'établissements proposent des solutions de crédit à la consommation qui permettent de disposer des fonds en 24h. On appelle ces prêts, des prêts instantanés.

Qu'est-ce qu'un prêt instantané ?

Un prêt instantané est un prêt personnel, il appartient à la catégorie des prêts à la consommation. L'emprunteur peut souscrire à ce prêt via une plateforme en ligne. Généralement, il pourra emprunter de 100 à 1 000 euros. Le futur emprunteur pourra alors disposer immédiatement de la somme demandée ou être crédité plus tard.

De par sa nature de prêt personnel et donc non-affecté, le souscripteur ne devra pas justifier de l'utilisation des fonds. Pour y souscrire, le futur emprunteur devra fournir une copie de sa carte d'identité et un relevé d'identité bancaire (RIB). Le remboursement de ce type de crédit se fait sur une période courte pouvant aller généralement de 3 à 4 mois.

Avant la souscription, quelques informations d'ordre personnel sont tout de même collectées afin de déterminer si le client est éligible à un crédit instantané en ligne. Au vu de ces informations, la plate-forme définit le montant maximum qu'un client peut emprunter.

Où contracter un prêt instantané ?

De nos jours, de plus en plus de plate-forme propose des offres de crédit instantané. Les nouveaux acteurs du secteur financier n'hésitent pas à se saisir de cette nouvelle offre de crédit facilitée par la mise en place de la Directive Européenne sur les Services de Paiements (DSP2).

En matière de crédit instantané, la Fintech Lydia fait figure de pionnière. Elle propose un crédit instantané de 100 à 1 000 euros en partenariat avec un acteur plus classique, à savoir Banque Casino. Les intérêts s'élèvent à 13 euros pour 200 euros empruntés et à 51 euros pour un prêt de 1 000 €. Si le client décide d'attendre 14 jours pour disposer des fonds, il paiera 31,30 euros d'intérêt pour 1 000 euros empruntés.  

Banque Casino propose également une offre nommée « Coup de pouce » en partenariat avec Cdiscount. Un mini-prêt instantané allant jusqu'à 2 500 € sur 90 jours (avec un taux maximum de 3,13 % du montant emprunté). De même, Oney propose une offre de prêt instantané allant de 100 à 1 000 € et remboursable sur 3 mois. La somme est déblocable en 48h. Le taux d'intérêt y est fixe : 3 euros remboursés pour 100 euros empruntés.

D'autres acteurs comme Cashper ou FinFrog propose également des prêts déblocables en 24 h, mais pour des sommes moins importantes (de 100 à 500 € pour Cashper, de 100 à 600 € pour Finfrog).

Pour le moment, les acteurs plus traditionnels ne proposent pas encore ce type de crédit. Au vu de l'engouement qu'il suscite cela pourrait cependant rapidement évoluer. Interrogé par le JDN, Cyril Chiche, directeur de Lydia, affirmait que, selon lui, « des acteurs traditionnels feront bientôt des offres de crédit instantané comme la nôtre, j'en suis convaincu ».

Pour preuve, il explique, toujours au JDN, que « Quand (nous) cherchions un partenaire pour l'offre de crédit, nous avons rencontré 14 acteurs, traditionnels et fintech. Au final, 12 ont refusé de travailler avec nous. Depuis le lancement, certains sont revenus nous voir ».

Quelles sont les limites du prêt instantané ?

Bien sûr, à l'instar de n'importe quel autre crédit à la consommation, un prêt instantané ne doit pas être contracté à la légère. Bien qu'il puisse surprendre par sa rapidité et sa facilité d'obtention, il doit tout de même s'accompagner de toute la vigilance requise dans ce type d'opération.

Même s'il peut paraître moins risqué qu'un crédit renouvelable par exemple, il n'en demeure pas moins un crédit qu'il faudra rembourser. Comme indiqué précédemment, le taux dépendra du montant emprunté. Il pourra être amené à augmenter fortement et le crédit peut, dans certaines situations, devenir très cher. Face à ce risque, il vaudra parfois mieux opter pour un rachat de crédit pour débloquer des fonds supplémentaires.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info