Revolut : la néobanque s'attaque au trading

Thomas Saint-Antonin • 08 Juin 2018 • 11:27

Après être sortie de terre il y a trois ans et avoir pris son envol au cours des 12 derniers mois, la jeune pousse londonienne souhaite désormais se tourner vers la bourse, et dépoussiérer l'univers du trading.

Revolut : la néobanque s'attaque au trading

Depuis le début de l'année 2017, le CAC 40 affiche une tenue relativement correcte. Cette tendance, couplée aux résultats en demi-teinte de l'assurance vie, des livrets d'épargne et la généralisation des taux bas, bon nombre d'usagers songent à investir en Bourse. Avec ses nouvelles ambitions, Revolut compte bien vous faire franchir le pas.

Rétrospective : des innovations remarquables

La néobanque Britannique est plutôt du genre opiniâtre, et les innovations sont sa marque de fabrique. C'est elle qui a lancé son assurance voyage géo localisée. Pour seulement 1€ par jour, les utilisateurs sont couverts pour les soins médicaux et dentaires à l'étranger, avec la possibilité d'inclure les sports d'hiver. Une option permet également d'inclure la couverture des personnes qui voyagent avec vous.

La fintech a également mis en place un outil d'épargne automatique, les Coffres Revolut. Ces derniers permettent de constituer une épargne pour financer vos projets futurs. Le dispositif est très simple, vos achats par carte bancaire sont arrondis à l'euro supérieur, et la différence est aussitôt transférée vers votre Coffre. Cette technique, réclamée par les clients de l'enseigne, permet d'économiser petit à petit, au quotidien, sans avoir l'impression de se priver dans ses dépenses journalières.

Enfin, Revolut a aussi présenté à ses clients premium, une carte éphémère. Cette dernière est censée limiter le risque de fraude en ligne.

Une plateforme de trading sans frais

La fintech vient récemment d'atteindre la barre des 2 millions d'utilisateurs en Europe. Et après avoir mis en place ces différents dispositifs innovants ainsi qu'une plateforme de cryptomonnaie, elle souhaite mettre en place une nouvelle plateforme de trading sans frais.

La néobanque londonienne espère pouvoir proposer très rapidement à ses clients d'investir dans des grosses structures Anglaise et Américaines. Deuxième possibilité, les usagers pourraient également investir dans différents produits boursiers comme les Exchange Traded Fund (ETF) et les options.

Optimiser l'expérience utilisateur

Une seule ambition pour Revolut, démocratiser l'accès au marché financier qui paraît cloisonné et inabordable pour une grande partie de leurs usagers. La direction a identifié une sérieuse opportunité de disruption, et compte bien améliorer les services pour convaincre ses clients, et optimiser l'expérience utilisateur.

Comment Revolut compte s'y prendre ? Tout d'abord, la néobanque devrait pratiquer des frais de courtage moins élevés. Ensuite, une interface simple et extrêmement intuitive devrait rapidement voir le jour. Enfin, un processus d'inscription simplifié sera proposé aux clients.

La néobanque souhaite donc proposer une approche plus fluide à ses clients, via un dispositif simple et intuitif, entièrement pilotable depuis son smartphone.

>> A lire aussi > Revolut continue de s'affirmer sur le marché des néo-banques

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info